/news/society
Navigation

Manic-5: Hydro-Québec et ses employés signent une entente

La centrale Manic-5.
Photo Archives / Agence QMI La centrale Manic-5.

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – La direction d’Hydro-Québec et le syndicat de ses employés de la centrale Manic-5 ont convenu d’une entente à la suite d’une séance de conciliation, a annoncé mardi le Tribunal administratif du travail.

Ce dernier, qui avait convoqué la réunion à la suite d’une demande d’intervention d’Hydro-Québec, a déclaré être «satisfait» de l’entente. Il rappelle aux deux parties que le non-respect des engagements sera considéré comme une «violation d’une ordonnance du Tribunal».

Les détails de l’accord n’ont pas été rendus publics.

La séance de conciliation a eu lieu à huis clos lundi soir après une journée de débrayage des employés des divisions Production, Trans-Énergie et Distribution de la région de Manicouagan regroupant Havre-Saint-Pierre, Forestville, Baie-Comeau et Sept-Îles.

L’employeur considérait cette grève comme illégale. Le but des syndiqués était de dénoncer le climat de travail difficile qui règne à la centrale Manic-5, située à 214 kilomètres au nord de Baie-Comeau.