/sports/hockey
Navigation

Todd McLellan y va d'une sortie en règle

Edmonton Oilers v Arizona Coyotes
AFP Todd McLellan

Coup d'oeil sur cet article

La sortie de l'entraîneur-chef du Canadien de Montréal, Michel Therrien, à l'endroit de son défenseur P.K. Subban la semaine dernière était de la petite bière» à côté de celle de l'entraîneur-chef des Oilers d'Edmonton, Todd McLellan, à l'endroit de ses joueurs mardi soir.

Les Oilers se sont inclinés 4-1 devant les Sénateurs d’Ottawa, à domicile.

«Nous devons peut-être nous débarrasser de certains joueurs, a-t-il notamment lancé. Il y a des joueurs qui devraient être gênés.»

Et il a continué comme ça pendant près de deux minutes. McLellan s’en est notamment pris au défenseur Justin Schultz, qui a montré un différentiel de -3 au cours de cette rencontre.

«Ce fut une soirée particulièrement décevante pour lui, individuellement, et cela a affecté l’équipe», a-t-il ajouté.

«Pour l’instant, je suis vraiment déçu, évidemment. Ce ne sera pas plus facile [dans les prochaines semaines]. Je suis inquiet de l’état d’esprit de notre équipe.»

Le ménage

Plus tôt en journée, le directeur général des Oilers, Peter Chiarelli, avait affirmé que son équipe serait dans le camp des vendeurs lundi prochain, à la date limite des transactions. Il s’était dit déçu de la saison de son club.

Bons derniers au classement de la Ligue nationale de hockey, les Oilers montrent cette saison un triste dossier de 22-33-6, en 61 matchs.

«Nous devons peut-être éliminer certains joueurs», a analysé McLellan, cherchant des solutions aux déboires de l’équipe.

«Nous verrons ce qui arrivera dans les six ou sept prochains jours. Peut-être que certains gars attendent cela. Nous verrons.»