/lifestyle/food
Navigation

Un bon cru!

Resto de la semaine Cul-Sec
Photo Le Journal de Montréal, Pierre-Paul Poulin

Coup d'oeil sur cet article

Cul-Sec se définit comme un petit caviste de quartier. C’est vrai, mais c’est aussi et surtout, selon moi, un bel endroit pour découvrir des vins nature, biologiques et d’importations privées. Où l’on peut aussi manger de très bonne façon.

Style de restaurant

Une cave à vin, donc, où il est impératif de manger au moins un petit encas. Vous pouvez même le commander et l’emporter avec vous, ce petit plat. Au Cul-Sec, dont l’expression bien connue signifie caler un verre en une gorgée, vous pouvez manger, prendre un verre, acheter aussi une bouteille de vin accessible sur place dans le beau cellier visible du restaurant. Les plats et petits encas sont à prix modestes, mais de haute qualité.

Décor

Un petit local avec un cellier bien pourvu de flacons à acheter. Puis, de l’autre côté, adossé au mur, un comptoir, où l’on s’installe pour la petite dégustation. Au centre, des tables hautes. C’est sûr que les tables et la proximité prévalent, mais c’est aussi l’aspect convivial de la chose qui rend le lieu si sympathique.

Ambiance

On devine que Cul-Sec est un lieu de rendez-vous et de complicité. Ce fut le cas le soir de ma ­visite. Les clients papotent et échangent facilement. La ­musique variée crée aussi un fond sonore agréable.

Clientèle

Des couples, puisque la ­configuration des lieux s’y prête, et quelques tablées de quatre ­personnes qui viennent goûter et boire en toute simplicité. Je ­devine facilement que les clients y ont leurs habitudes. Mon invité me fait remarquer que les prix ­assez bas, tant pour le vin que les mets – avec 20 % de rabais pour les commandes à apporter –, ­incitent à y revenir souvent.

Le repas

Ricotta maison, rapinis grillés et pesto. Une entrée en matière, si je puis dire. Bien agréable. Ricotta maison bien savoureux, pas fade du tout, légèrement granuleux, mais sans désagrément. L’assaisonnement du reste de la préparation est très juste. Petits oignons marinés, entre autres.

Pieuvre aigre-douce, caponata et gremolata. Le plat de la soirée, exécution parfaite! Le tentacule est parfaitement cuit, portion généreuse pour un prix de 15 $. Les aubergines sont formidables, la texture de ces petits cubes fond en bouche. Un délice rehaussé par les zestes de citron. On se régale vraiment et on prend notre temps pour faire durer le plaisir.

Burger de bœuf effiloché, kimchi et salade verte. Cet effiloché de bœuf est un vrai délice. En plus, moi qui n’aime pas vraiment le kimchi, je dois dire que celui-ci était bien savoureux. Épicé, oui, mais pas intolérable.

Risotto aux champignons. Le seul bémol de la soirée. Le riz est parfaitement cuit et bien ­assaisonné, les champignons, nombreux, sont savoureux ­également, mais la texture du ­risotto fait défaut. Ça manque d’onctuosité, de crémeux, c’est sec et c’est bien dommage.

Truite de Norvège dans un bouillon, chou frisé, kale, chou de Bruxelles. Un plat formidable! Le bouillon est tellement savoureux et la cuisson de la truite parfaite.

Crème brûlée et tarte aux abricots ponctuent ce sympathique repas.

Le service

Tout est expliqué dans les moindres détails afin de vous mettre en confiance. J’aurais toutefois aimé pouvoir m’installer où je voulais, car lorsque je suis arrivé (tôt), le restaurant était vide. Il a été vide pendant un bon moment, puis il s’est rempli petit à petit, presque au complet à notre départ. Je comprends toutefois qu’avec la configuration du petit local, je me serais déplacé si le resto s’était rempli d’un coup.

Carte des vins

Très bons choix à prix très doux, ce qui ajoute au plaisir de la découverte. Surtout, ne vous gênez pas pour demander conseil, les serveurs sont habiles et connaisseurs. Ils vous trouveront facilement un flacon idéal. Petit point négatif, le choix au verre est limité, deux blancs, deux rouges. Je comprends le concept de cave à vin, on achète donc une bouteille de vin et on part avec le reste si cela vous convient et même avec une autre si vous l’avez beaucoup aimé.

 

Cul-sec

Coup de toque

Un lieu idéal pour découvrir de bons vins et bien manger. Tout cela, en toute décontraction.

Coup de torchon

Je vais y retourner, c’est sûr!

Combien ça coûte ?

40 $ par personne, environ.

L'adresse

Cul-Sec

29, rue Beaubien Est

Montréal, H2S 1P7

(514) 439-8747