/lifestyle/books
Navigation

André Franquin, ce géant

La véritable 
histoire de Spirou T.2
Christelle et Bertrand Pissavy-
Yvernault, Ed. Dupuis
Photo courtoisie La véritable histoire de Spirou T.2 Christelle et Bertrand Pissavy- Yvernault, Ed. Dupuis

Coup d'oeil sur cet article

Après le gargantuesque premier tome de La véritable histoire de Spirou paru en 2013, le tandem Pissavy-Yvernault nous plonge avec délectation dans les années Franquin.

Contrairement à Hergé, l’illustre animateur des aventures de Spirou et Fantasio, qui contribua à la pérennité de la série grâce à la création du compte de Champignac, Zantafio, Séccotine – premier personnage féminin fort de l’univers franco-belge! – et du Marsupilami, n’a à ce jour aucune biographie lui étant consacrée. Outre Et Franquin créa La Gaffe, captivants entretiens menés par Numa Sadoul – malheureusement épuisé depuis trop longtemps –, les rares ouvrages de référence destinés à ce géant du 9e art s’intéressent davantage au corpus qu’à l’homme.

Admirable travail de recherche

Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault, en filigrane de l’histoire de Spirou (tant l’hebdomadaire que l’emblématique personnage), en tracent les contours grâce à un ingénieux, mais néanmoins fastidieux procédé de reconstitution. À partir de témoignages de collaborateurs tirés de plus d’une centaine d’articles et d’ouvrages, les auteurs restituent l’histoire de l’intérieur. «Nous ­aimons le principe de témoignages croisés qui reprennent les codes du documentaire. Il s’en dégage au final une silhouette de l’homme», affirme Bertrand Pissavy-Yvernault. «Et puis, à l’exception des auteurs clés, peu de collaborateurs de l’ombre ont accordé d’entrevue au fil des années. Pourtant, leur apport fournit une mise en perspective des plus éclairantes.»

Ainsi, c’est un Franquin inédit qui y est ­dépeint. Derrière le légendaire artiste en ­devenir se cachent différents collaborateurs à la scénarisation. À cette époque où naît la professionnalisation du métier d’auteur de bande dessinée en Europe, le statut de scénariste est inexistant. Henri Gillain, Michel Greg, Michel Rosy lui soufflent tantôt des idées, tantôt des scénarios finaux, que ­Franquin s’appropria avec la fougue qui le caractérisait. Des difficultés à donner vie à un personnage unidimensionnel qui n’était pas sien, en passant par l’affranchissement de l’influence de son prédécesseur et mentor Jijé, c’est à la construction du mythe que nous convie le tandem de chercheurs. Ce ­magistral travail de reconstitution donne l’impression au lecteur d’y être, littéralement. Une fois plongé dans ce captivant chantier de lecture, il est pratiquement ­impossible d’en ressortir.

En plus de poursuivre leurs travaux en vue de la publication du troisième tome, qui se consacrera à la décennie suivante (création de Gaston Lagaffe, désengagement de Spirou), les Pissavy-Yvernault caressent le projet d’une biographie sur Franquin. L’excellence de leur travail les désigne tout naturellement pour cet ouvrage, qu’il nous tarde de lire.

À lire aussi

L'Intégrale de Modeste et Pompon
Intégrale
Modeste et 
Pompon
Franquin
Le Lombard
Photo courtoisie
Intégrale Modeste et  Pompon Franquin Le Lombard

Suite à une dispute avec l’éditeur du Journal Spirou, Franquin passe chez le compétiteur ­Tintin. Modeste et Pompon, bien plus qu’une œuvre d’infidélité, est un fascinant banc ­d’essai pour l’artiste qui y tâte du gag en une planche pour la première fois, quelques années avant Gaston Lagaffe. Cette œuvre, reléguée à tort au second rang, trouve dans cette intégrale copieusement agrémentée de dossiers la place qui lui revient de droit.

Idées noires
Les Idées Noires
Franquin
Fluide Glacial
Photo courtoisie
Les Idées Noires Franquin Fluide Glacial

Dans le cadre des célébrations de son 40e anniversaire, les éditions Fluide Glacial ont eu ­l’excellente idée de rééditer 12 titres marquants de leur catalogue, dont Idées noires, chef d’œuvre incontesté d’André Franquin. Réalisée alors qu’il vivait un sévère épisode de ­dépression, l’intégralité des gags à l’humour sombre publié dans le «Trombonne Illustré», ­encart du Journal Spirou, est ici bonifiée de deux entrevues exclusives.

QRN sur Bretzelburg
QRN sur Bretzelburg
Franquin, Ed. Niffle
Photo courtoisie
QRN sur Bretzelburg Franquin, Ed. Niffle

Deuxième aventure de Spirou d’André ­Franquin à joindre la sublime collection 50/60 des ­éditions Niffle après La mauvaise tête, ­l’extraordinaire QRN sur Brentzelburg a enfin droit au traitement royal. L’intégralité des planches, dont certaines hilarantes séquences avaient été amputées lors de la publication d’origine en ­album, est ici magnifiquement ­reproduite en demi-page noir et blanc, bonifiée d’annotations de bas de vignettes.