/finance/business
Navigation

Les déboires du CH font la vie dure aux commerçants

hockey, ambiance, septieme match, Canadien, Boston
photo d’archives, Simon Clark Les déboires du Canadien causent une baisse d’achalandage dans les restos.

Coup d'oeil sur cet article

La saison de hockey difficile du Canadien de Montréal sera à oublier non seulement pour l’équipe, mais aussi pour bon nombre de commerçants de Québec qui seront privés d’importants revenus si nos Glorieux ne participent pas aux séries éliminatoires.

Au pub Blaxton, sur l’avenue Cartier, on estime que les déboires du CH pourraient provoquer une baisse de l’achalandage de près de 15 %.

«Ça a déjà commencé! Les gens semblent découragés par les performances du Canadien depuis quelques matchs», remarque le propriétaire Peter Sgobba.

Pas de bonus

Un constat que partage Pierre Cuillerier, propriétaire du bar Chez Stanley. «C’est déjà plus tranquille. Le mois d’avril va être plus difficile c’est certain», regrette-t-il. Si les séries amènent des partisans même lors de soirs de semaines habituellement moins occupés, il se pourrait qu’il en soit autrement cette année pour l’établissement. «C’est un bonus qu’on n’aura pas cette année!», déplore M. Cuillerier.

Au restaurant La Cage – Brasserie sportive, on remarque plutôt l’impact sur l’attitude des amateurs. «On note une indifférence à la partie en cours pendant le souper. Les gens sont contents quand il y a un but, mais comme les matchs sont moins enlevants, ils sont beaucoup moins attentifs», explique Christian Guénette, gérant de la succursale de Lebourgneuf.

Articles promotionnels

Les restaurants ne sont certainement pas les seuls à écoper des mauvaises performances du club. Les boutiques spécialisées dans la vente d’articles promotionnels de hockey remarquent aussi une baisse de l’intérêt des clients pour l’équipe.

«Au début de la saison, les ventes explosaient, mais depuis janvier, ça a beaucoup diminué. Les gens vont vers une autre équipe ou optent pour un autre sport», explique la gérante de la boutique Pulsion Sports.