/sports/others
Navigation

Le vif d’or échappe aux Montréalais

Ottawa remporte la finale de quidditch, jeu inspiré de Harry Potter

Coup d'oeil sur cet article

AGENCE QMI | L’équipe de quidditch de l’Université de Montréal s’est inclinée hier à Montréal devant les GeeGees d’Ottawa dans un match de finale de ce sport inspiré des livres fantastiques de J.K. Rowlings.

Les GeeGees de l’Unversité d’Ottawa, qui ont connu une excellente saison, ont eu du fil à retordre devant la ténacité des Montréalais dans cette finale du tournoi régional de l’est, organisé par Quidditch Canada. L’équipe ontarienne l’a finalement emporté 120-40 lorsque son poursuiveur s’est emparé du vif d’or.

Le quidditch provient des célèbres aventures de Harry Potter, écrites entre 1997 et 2007 par l’écrivaine britannique J.K. Rowlings. Dans les romans, les joueurs, filles et garçons confondus, se déplacent en balais volants et doivent compter des buts. La partie se termine lorsqu’un des poursuiveurs réussit à attraper une petite balle ailée appelée vif d’or.

Ce sport gagne en popularité en dehors des livres depuis une dizaine d’années. Il est joué — dans sa version adaptée au monde réel! — par quelque 400 équipes à travers la planète, dont 30 au Canada. Les joueurs se déplacent en chevauchant un genre de balai qui, bien entendu, ne vole pas.

C’est un sport de contact mixte qui se rapproche du rugby, selon la porte-parole de Quidditch Canada, Claire Hutchinson.