/entertainment/music
Navigation

La Voix: Une autre ressortissante décroche un contrat de disque

L’ex-candidate Alexe Gaudreault signe une entente avec Musicor

Alexe Gaudreault
Photo d'archives Alexe Gaudreault

Coup d'oeil sur cet article

Pas besoin de gagner La Voix pour décrocher un contrat de disque.

Les ressortissants du concours de chant de TVA sont effectivement de plus en plus nombreux à obtenir du succès après leur passage en ondes. Dernier exemple en lice: Alexe Gaudreault.

« Après La Voix, je me suis retroussé les manches. » – Alexe Gaudreault

La jeune chanteuse de 23, ancienne protégée de Marc Dupré, vient de signer avec Musicor. Elle suit ainsi les traces de plusieurs autres finalistes du populaire rendez-vous télévisuel, qui ont également conclu des ententes avec différentes compagnies de disques québécoises.

Ces nouveaux venus

On pense notamment à Mathieu Holubowski (saison 3), recruté par Audiogram en septembre dernier, qui devrait faire paraître son album cet automne. D’autres sorties attendues cette année? Charlotte Cardin (saison 1), représentée par Cult Nation, qui obtient un joli succès radio avec Les échardes, et Jérôme Couture, qui devrait bientôt présenter du nouveau matériel sous étiquette L-A be.

L’automne dernier, Rosa Laricchiuta (saison 3), Céleste Lévis (saison 3), Andie Duquette (saison 1) et Rémi Chassé (saison 2) ont tous lancé un opus, imitant ainsi Renée Wilkin, Jeffrey Piton et Valérie Lahaie, qui avaient fait de même quelques mois plus tôt. Bref, pas obligé de s’appeler Valérie Carpentier, Yoan Garneau ou Kevin Bazinet pour percer après La Voix.

Au total, une trentaine d’ex-candidats auraient lancé soit une chanson, soit un album après leur participation au concours, note Esther Teman, productrice au contenu de La Voix.

En entrevue au Journal, Alexe Gaudreault dit avoir trimé dur pour décrocher ce premier contrat de disque tant espéré avec Musicor.

Après La Voix, la jeune femme du Saguenay-Lac-Saint-Jean (elle est déménagée à Montréal depuis) s’est «retroussé les manches» pour s’assurer de continuer à chanter. Sa rencontre avec John Nathaniel, un réalisateur ayant travaillé avec Marie-Mai et Marc Dupré, s’est avérée déterminante. Avec Mariane Cossette-Bacon, ils ont écrit l’irrésistible Placebo, un hit monstre qui entamera sa 38e semaine au sein du top 10 BDS radio, après avoir occupé le premier rang durant 7 semaines consécutives.

Alexe peaufine présentement son premier album, qui paraîtra en mai. L’auteure-compositrice-interprète parle d’un opus «texturé, viby et planant».

Alexe n’est pas surprise qu’autant de ressortissants de La Voix obtiennent du succès. «On a beaucoup de talents au Québec, dit-elle. Je suis heureuse de voir que les choses vont bien pour autant de monde.»