/travel/destinations
Navigation

De San Francisco à Acapulco

La taille du navire permet des escales inaccessibles aux géants des mers. Expérimenter une croisière expédition, c’est explorer des endroits méconnus, peu souvent fréquentés.
Photo courtoisie Pierre Houle La taille du navire permet des escales inaccessibles aux géants des mers. Expérimenter une croisière expédition, c’est explorer des endroits méconnus, peu souvent fréquentés.

Coup d'oeil sur cet article

En compagnie de conférenciers de renom et de guides naturalistes spécialisés en biologie, écotoxicologie, botanique et mammifères marins, nous prendrons le large pour naviguer sur les eaux du Pacifique et de la mer de Cortez. Cette croisière expédition à bord du Boréal, un yacht intime de 264 passagers et 140 membres d’équipage nous fera vivre des moments riches en authenticité, aventures et découvertes.

Nous quitterons la baie de San Francisco pour une croisière de 11 jours qui nous fera d’abord découvrir Monterey et Carmel sur la côte Pacifique centrale de Californie. Ce sera la ­seule escale à bord d’un autocar qui nous ­fera parcourir la célèbre route panoramique des 17 miles. Par la ­suite, nous ferons des excursions en plein cœur de la mer de Cortez en Basse-Californie pour découvrir ­l’archipel de Isla Espiritu Santo et les petites îles isolées de La Paz, Isla San José, et Loreto pour ensuite nous ­diriger à bon port dans la baie ­d’Acapulco. Mais tout d’abord, avant de lever l’ancre, une visite de quelques jours à San Francisco s’impose!

En pleine mer de Cortez, nous avons observé toute une colonie de lions de mer qui s’adonnaient à leur activité préférée: se faire dorer au soleil!
Photo courtoisie Pierre Houle
En pleine mer de Cortez, nous avons observé toute une colonie de lions de mer qui s’adonnaient à leur activité préférée: se faire dorer au soleil!

Échappée belle à San Francisco

Beaucoup à voir en peu de temps dans la Fog City. Notre court périple terrestre sur la côte Ouest américaine débute par une visite de Muir Woods. Ce parc national met en vedette une impressionnante forêt de Séquoias d’origine préhistorique dont certaines espèces peuvent atteindre une ­hauteur de 110 mètres et vivre ­jusqu’à 2000 ans.

Le Golden Gate Bridge, symbole de la ville, Alcatraz, rocher qui servit de pénitencier fédéral pendant 30 ans, le Chinatown, où l’on retrouve l’une des plus grandes communautés chinoises hors d’Asie, les régions viticoles de Napa et Sonoma – sans oublier les promenades à bord des célèbres cable cars – ne sont que quelques attraits incontournables de San Francisco, cette charmante ville surnommée ­City by the Bay.

Hébergement et gastronomie

Nous avons beaucoup apprécié loger à l’hôtel Pier 2620, un hôtel récemment rénové qui offre tout le confort et la qualité recherchés. Le service de conciergerie du Pier 2620 nous a facilité la tâche dans nos choix d’activités compte tenu de notre court séjour.

L’hôtel est situé à proximité de plusieurs attraits touristiques qui se visitent à pied, dont la fameuse Lombard Street, la rue la plus tortueuse au monde ainsi que le Fisherman’s Wharf, ce quai de pêcheurs qui abrite magasins, restaurants et attractions pour toute la famille, dont le musée de cire Madame Tussauds.

La gastronomie locale mérite ­mention! À noter dans le carnet des bonnes adresses, le Twenty Five Lusk, un resto-bar lounge qui offre une divine cuisine créative en proposant une parfaite formule accord mets-vins. En finale, il faut étirer le plaisir en savourant dessert ou ­digestif à l’espace lounge devant l’un des superbes foyers suspendus.

La gastronomie à bord rend hommage à la cuisine française. Raffinement, élégance, convivialité et service 5 étoiles dans un esprit french touch qui reflète l’art de vivre à la française. En prime, on se délecte sous un ciel étoilé!
Photo courtoisie Pierre Houle
La gastronomie à bord rend hommage à la cuisine française. Raffinement, élégance, convivialité et service 5 étoiles dans un esprit french touch qui reflète l’art de vivre à la française. En prime, on se délecte sous un ciel étoilé!

Le resto-bar à vin First Crush est une autre excellente adresse où l’on déguste une fine cuisine californienne en plein cœur de l’effervescent ­quartier Union Square, qui abrite les enseignes les plus luxueuses de San Francisco. Les amateurs de bons vins apprécieront la carte qui remporte ­depuis des années des mentions ­d’excellence dans le Wine Spectator.

Et le réputé Fog Harbor Fish House situé dans le pittoresque quartier ­Fisherman’s Wharf est un incontournable pour la fraîcheur de ses ­poissons et fruits de mer issus d’une pêche durable. Le restaurant offre en prime une vue panoramique sur la baie de San Francisco et sur le pont le plus photographié au monde, le ­Golden Gate Bridge.

Jouer aux explorateurs

Nous avons expérimenté notre ­première croisière avec la compagnie française Ponant, chef de file des ­croisières-expéditions, qui possède une flotte de quatre élégants navires de ­petite capacité.

Le décor est composé de matériaux nobles dans des tonalités neutres rehaussées çà et là de rouge vif et lumineux. La réception du navire met en vedette une spectaculaire suspension de boules de cristal.
Photo courtoisie Pierre Houle
Le décor est composé de matériaux nobles dans des tonalités neutres rehaussées çà et là de rouge vif et lumineux. La réception du navire met en vedette une spectaculaire suspension de boules de cristal.

Contrairement aux géants des mers, ces navires peuvent visiter de petits ports secrets, faire des mouillages dans des endroits mythiques, isolés et peu fréquentés, tout en offrant des ­excursions en totale symbiose avec la faune et la flore.

Une croisière expédition, c’est une ­croisière encadrée avec une équipe de guides naturalistes qui ont une approche du pays au cœur de ses trésors naturels. Les guides sont nos yeux et ­deviennent des catalyseurs d’émotions.

Le chef d’expédition et grand explorateur Nicolas Dubreuil précise: «Le navire s’arrête pour observer les baleines ou suivre un banc de dauphins par exemple. C’est l’avantage d’un petit navire. C’est une croisière beaucoup plus participative, car on va offrir aux gens plusieurs activités, comme de la randonnée, de la plongée et du kayak.»

Avant les excursions en zodiac, les ­passagers peuvent assister quotidiennement à des conférences (en français, langue officielle parlée par tout le ­personnel) portant sur les découvertes du jour. Les îles emblématiques de la Basse-Californie, les adaptations de la faune et de la flore dans le désert, ou ­encore le rythme de vie des baleines et des dauphins ne sont que quelques exemples de thématiques variées ­apportant un côté pédagogique très ­enrichissant. Par la suite, les explorations débutent avec les guides naturalistes qui accompagnent les groupes, et chacun y va à son rythme.

Lors des sorties en zodiac, plusieurs activités sont proposées et chacun y va à son ­rythme. Certains choisissent la randonnée qui se décline en plusieurs circuits selon la condition physique alors que d’autres vont par exemple aller explorer les fonds marins.
Photo courtoisie Pierre Houle
Lors des sorties en zodiac, plusieurs activités sont proposées et chacun y va à son ­rythme. Certains choisissent la randonnée qui se décline en plusieurs circuits selon la condition physique alors que d’autres vont par exemple aller explorer les fonds marins.

Certains vont opter pour une balade sur la plage alors que d’autres partent explorer les fonds marins d’une ­mangrove ou nagent avec des lions de mer, ­pendant que les plus aventureux vont s’adonner à une randonnée ­sportive en montagne pour admirer la nature sauvage et contempler les ­diverses espèces de cactus.

Le mot clé d’une croisière expédition, c’est l’adaptation selon les aléas de la météo. Embrasser la nature, la ­comprendre et s’instruire. Quelle belle façon de voyager!

L’art de se renouveler

Le Boréal propose différents ­itinéraires, dont l’Arctique, l’Europe du Nord-ouest et l’Antarctique en hiver, et c’est à l’automne qu’il propose des ­destinations différentes comme celle que nous avons expérimentée, question de diversifier l’offre.

«À l’automne 2016, le Boréal ira fort probablement à Hawaï et en Polynésie française avant de retrouver l’Antarctique», précise le commandant Erwann le Rouzic.

Une croisière expédition est très différente d’une croisière classique. Le côté ­pédagogique apporté par l’équipe de guides naturalistes est très enrichissant. Les Zodiacs permettent des sorties inusitées, à la découverte de paysages sauvages.
Photo courtoisie Pierre Houle
Une croisière expédition est très différente d’une croisière classique. Le côté ­pédagogique apporté par l’équipe de guides naturalistes est très enrichissant. Les Zodiacs permettent des sorties inusitées, à la découverte de paysages sauvages.

Spectacles en soirée, musiciens, spa, lounges, gym avec vue panoramique sur l’océan et bibliothèque complètent ­l’expérience, sans oublier l’excellente cuisine à bord de ce navire au luxe discret et au confort absolu. Un yacht 100 % vert, portant le label environnemental cleanship, qui ne laisse aucune trace sur son passage outre les souvenirs ­magiques gravés dans notre mémoire!

Banyan Tree Cabo Marques, un hôtel spectaculaire

Le voyage se termine à Acapulco. Et pour ce retour terrestre, nous n’avons posé les pieds et les valises qu’une seule nuit au fabuleux Banyan Tree Cabo Marques, perché au bord d’une falaise vertigineuse surplombant le Pacifique. Les villas ont été construites sur de hauts pilotis, au cœur du quartier de Punta Diamante. Cette oasis à l’architecture de style asiatique comporte des ­villas avec piscine privative au cœur d’une nature exubérante. Ce court ­séjour marquera notre retour sur terre, mais la tête et l’esprit dans les nuages, tellement l’endroit était paradisiaque.