/news/health
Navigation

Le VIH n'a pas été introduit par un Québécois aux États-Unis

Une étude génétique innocente un Québécois

Le VIH n'a pas été introduit par un Québécois aux États-Unis
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

L’agent de bord homosexuel québécois longtemps soupçonné d’avoir introduit le virus VIH aux États-Unis dans les années 1970 a été formellement innocenté par une récente étude.

Gaétan Dugas n’est pas le «patient zéro», selon une nouvelle étude génétique de l’Université de l’Arizona publiée la semaine dernière dans le magazine américain Science.

Dugas, né à Québec le 20 février 1953 et mort du VIH le 30 mars 1984, a été longtemps montré du doigt comme celui qui a introduit et propagé le virus mortel aux États-Unis.

Gaétan Dugas, décédé du VIH
Photo d'archives
Gaétan Dugas, décédé du VIH

Le livre And The Band Played On, publié par un journaliste américain en 1987, a contribué à répandre cette croyance en faisant état de sa vie sexuelle particulièrement active. L’agent de bord d’Air Canada voyageait beaucoup et aurait eu près de 250 partenaires par an. Certains médias l’ont décrit comme «le Christophe Colomb du VIH».

Génome plus récent

Mais avec sa dernière étude, le biologiste Michael Worobey a affirmé que l’épidémie américaine a démarré vers 1970 à New York. Or, le génome viral de Gaétan Dugas est daté de quelques années plus tard. Pour en arriver à de telles conclusions, le chercheur a analysé la séquence génétique de plusieurs souches virales VIH prélevées en 1978 et 1979 chez des hommes homosexuels et bisexuels de San Francisco et New York. Il les a comparées ensuite à celle du virus contenu dans un échantillon sanguin de Gaétan Dugas collecté en 1983.

En 2007, Michael Worobey avait déjà démontré que le virus était plutôt arrivé d’Haïti sur les côtes américaines.

Le VIH est apparu chez les humains dans les années 1930 en Afrique centrale.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.