/lifestyle/health
Navigation

Prendre sa santé en main...un geste à la fois

Josée Lavigueur nous livre ses trucs et astuces

Prendre sa santé en main...un geste à la fois
Photo Maude Chauvin

Coup d'oeil sur cet article

Dans le livre Manger et Bouger au Féminin, Josée Lavigueur a fait équipe avec la nutritionniste Isabelle Huot afin de fournir des solutions concrètes et accessibles pour garder un moral d’acier, retrouver l’énergie de nos 20 ans, conserver un poids santé et surmonter les fluctuations hormonales. Bref, une source de motivation pour les femmes qui souhaitent manger mieux et bouger davantage.

Que doit-on retenir du premier grand thème traité dans le livre: les pannes d’énergie ?

Il faut comprendre que malgré l’impression qu’on a, le fait de faire de l’exercice va nous donner de l’énergie et non le contraire. Tant qu’on n’a pas compris ça, on va difficilement briser le cercle vicieux. Je propose donc des programmes d’exercices revitalisants, qui vont redonner de l’énergie.

Quels sont les meilleurs trucs et astuces pour intégrer l’activité physique à notre quotidien ?

Tout d’abord, il faut comprendre que la pratique a changé. Avant, l’activité physique était très stricte. On pensait tous qu’il fallait s’entraîner pendant 1 h 30 sans arrêt pour obtenir des résultats, mais maintenant, on sait que tout ce qu’on fait durant la journée compte. Même si j’ai juste 10 minutes pour aller faire une marche ou 30 minutes à l’heure du dîner pour aller suivre un cours en groupe, ça compte. Il existe aussi des méthodes d’entraînement de plus en plus populaires, parce qu’elles sont extrêmement efficaces en très peu de temps. Dans le chapitre 2, je parle donc de la méthode HIIT (High Intensity Intervale Training), un programme qui peut durer 30 minutes, mais qui est aussi payant que s’il durait une heure et demie.

En quoi l’activité physique est-elle bonne pour le moral ?

Ça, c’est connu depuis la nuit des temps et c’est clairement établi et démontré par des études: le fait de faire de l’exercice permet de sécréter de l’endorphine, qui procure une sensation de bien-être. On le sait, on l’a entendu, on l’a lu, mais c’est une vérité absolue et c’est bon pour tout le monde. D’ailleurs, si on arrivait à motiver les gens en dépression à aller faire une promenade chaque jour, ils seraient capables de diminuer leur dose d’antidépresseurs. Chez les enfants aussi, c’est important, surtout ceux avec des problèmes de TDAH. Donc, l’exercice physique est bon pour le moral.

Comment fait-on pour atteindre et maintenir notre poids santé ?

Là, c’est le classique. Il s’agit de dépenser plus de calories qu’on en mange, c’est mathématique. Je propose donc des programmes d’entraînement pour diminuer notre pourcentage de gras, sans faire de régime.

Quelles sont les vertus anti-âge de l’activité physique ?

Pour moi, le chapitre 5, Belle au naturel, a été le plus dur à écrire, parce que je me suis demandé en quoi l’activité physique pouvait nous rendre plus belles? Je voulais aller ailleurs que de dire qu’être slim, c’est être plus cute. Je veux me tenir loin de ça. Il y a toutefois des vérités, par exemple à propos de la qualité de la peau. Quelqu’un qui transpire régulièrement, grâce à l’entraînement, a une peau plus belle, plus éclatante. L’exercice permet aussi d’avoir des cheveux plus en santé et une meilleure posture. Je donne donc quelques exemples des bienfaits de l’entraînement sur notre apparence.

L’entraînement physique peut-il aider à gérer les variations hormonales de la femme ?

Chacun des moments de transformation hormonale a ses particularités. Dans le livre, on traite des SPM et de la grossesse, mais on s’est attardé plus sur la ménopause, parce que c’est une période de la vie qui fait peur à beaucoup de femmes, mais qui ne devrait pas. C’est une étape, un changement majeur, mais ça ne devrait pas être dramatique. J’explique donc en quoi l’exercice physique va améliorer le passage de la ménopause. C’est incroyable l’impact positif de l’exercice sur les différents symptômes de la ménopause, comme les bouffées de chaleur et la prise de poids. Il y a vraiment une différence chez les femmes qui s’entraînent.

Il ne s’agit pas d’un livre axé sur la perte de poids. Alors comment le décrivez­­-vous ?

Isabelle et moi, on reçoit beaucoup de commentaires et de questions dans le cadre­­ de notre travail, et ça tourne toujours autour des mêmes thèmes. Au fil des années, on a donc accumulé de la documentation et on s’est dit que ce serait le fun de faire un livre strictement pour les femmes. On savait qu’on se coupait d’une partie de la clientèle, mais ce n’est pas grave, on voulait vraiment faire un livre réaliste, qui rendra service et qui répondra aux six grands thèmes qui préoccupent les femmes de tout âge: le manque d’énergie, le manque de temps, le moral, le poids santé, la beauté naturelle et les variations hormonales. On s’est rendu compte que pour chacun des thèmes, il y avait une approche nutritionnelle et une autre liée à l’activité physique. On a donc travaillé là-dessus chacune de notre côté.

Les hommes peuvent-ils également s’y retrouver ?

Certains thèmes que l’on couvre sont spécifiques aux femmes, par exemple, les changements hormonaux, comme les SPM, la ménopause et les grossesses. Par contre, quand on parle de manque d’énergie, de manque de temps et de fatigue, ça peut s’adresser aux hommes aussi, mais c’est axé sur le féminin.

Pourquoi vous êtes-vous associée avec Isabelle Huot ?

On est vraiment sur la même longueur d’onde depuis longtemps, elle et moi. On a des atomes crochus et nos expertises se complètent tellement bien. Quand on parle d’entraînement physique, on ne peut pas mettre de côté la nutrition et vice versa. C’est rattaché, qu’on le veuille ou non.

Finalement, que doit-on retenir de cet ouvrage ?

Je pense que ce sera un livre de chevet, un cas de surligneur. Les femmes vont se reconnaître et vont apprendre beaucoup de choses. Elles vont réaliser qu’elles ne sont pas les seules à vivre ce qu’elles vivent et qu’il y a de petits changements, des mises au point qu’il est possible de faire pour améliorer leur qualité de vie.

Les exercices et conseils de Josée Lavigueur sont tirés du livre Manger et bouger au féminin, publié aux Éditions 
de l’Homme. L’ouvrage est présentement en librairie.
Photo courtoisie
Les exercices et conseils de Josée Lavigueur sont tirés du livre Manger et bouger au féminin, publié aux Éditions de l’Homme. L’ouvrage est présentement en librairie.