/news/currentevents
Navigation

Menotté, il meurt d’un arrêt cardiaque

L’homme, fortement intoxiqué, aurait refusé d’obéir aux ordres des policiers lors de son arrestation

La victime, Sylvain Beauchamp, était connue des policiers, a divulgué la SQ dimanche.
AGENCE QMI La victime, Sylvain Beauchamp, était connue des policiers, a divulgué la SQ dimanche.

Coup d'oeil sur cet article

Un quinquagénaire est mort d’un arrêt cardiaque alors que les policiers de Montréal venaient de le menotter, tôt hier matin dans l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.

Les policiers auraient interpellé un homme de 53 ans alors qu’il traversait sur un feu rouge l’intersection des rues Sherbrooke Est et Bossuet vers 5 h 15, en face d’un café.

L’homme, qui semblait fortement intoxi­qué, aurait refusé de collaborer avec les agents du Service de police de la ville de Montréal (SPVM).

Les policiers l’ont alors menotté et l’individu aurait par la suite fait un arrêt cardiovasculaire, a relaté le porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), Claude Denis.

Des manœuvres de réanimation ont été effectuées. Le décès de l’individu a été constaté par la suite dans un centre hospitalier.

Connu des policiers

La victime, Sylvain Beauchamp, était connue des policiers, a fait savoir un porte-parole de la Sûreté du Québec au cours de la journée, sans préciser pour quels motifs.

Le ministère de la Sécurité publique a donné à la SQ le mandat d’effectuer une enquête sur les circonstances du décès.

C’est le Service des enquêtes sur les crimes contre la personne qui s’en chargera.

Leur travail permettra de déterminer si c’est l’intervention des policiers, un problème médical ou un autre facteur qui est à l’origine du décès du quinquagénaire.

Enquête indépendante

Une enquête indépendante est déclenchée lorsqu’une personne décède ou subit des blessures mettant sa vie en danger durant une opération policière ou lors de sa détention par un corps policier.

Elle est menée par un autre service de police que celui qui est impliqué afin d’en assurer l’impartialité.