/travel/destinations
Navigation

Vacances au bord de la mer à faire rêver

Coup d'oeil sur cet article

Alors que l’hiver semble s’éterniser, pourquoi ne pas rêver à une petite escapade sur les plages européennes? Panorama de ces endroits où la mer commencera à afficher des températures agréables, sans obliger le baigneur à se mouiller la nuque trop longtemps...

 

Italie | Cinque Terre

Photo Istock

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO avec le parc national de Ligurie, ce site naturel du nord de l’Italie, à 1 h 30 de Gênes par la route, réunit cinq villages hauts en couleur accrochés aux falaises. Les touristes viennent y chercher l’authenticité italienne. Au pied des rochers, de nombreuses petites plages sont à leur disposition, d’autant qu’il y est facile de se baigner grâce à l’absence de vent. Les plus ­téméraires prendront le large pour atteindre les bandes de sable les plus sauvages. Les ­familles choisiront de préférence la plus grande plage, celle de Monterosso. La période idéale pour découvrir Cinque Terre commence dès le début avril.

 

Portugal | L’Algrave

Photo shutterstock

Située à l’extrême sud-ouest de la péninsule ibérique, l’Algarve est considérée comme l’une des plus belles régions portugaises. Le littoral s’étire sur plus de 150 km. Vous plongez ici dans l’océan Atlantique. Son regard tourné vers Faro, son chef-lieu, la région se distingue des autres points de rencontre ­touristiques du pays par ses eaux agréables. Les voyageurs qui ont déjà visité Lisbonne confirmeront que la mer à ­Cascais, la station balnéaire la plus proche, y est bien froide. Début mars, la température de l’eau en Algarve démarre à 16 °C, pour grimper jusqu’à 22 °C en plein mois d’août.

 

Sicile | Agrigente

Photo Istock

Perchée sur ce qu’il convient de nommer la Sicile africaine, la ville archéologique donne son nom à une région qui regarde droit devant elle, pour apercevoir la Tunisie. Si Taormine est un incontournable pour un premier bain de soleil en Sicile, Agrigente est une option pour les voyageurs qui souhaitent associer­­ culture et baignade. D’abord, ils visiteront les temples pour s’imprégner de l’atmosphère de cette ville qui fut fondée au VIe siècle. Puis ils prendront la route direction la grande bleue. Les voyageurs auront en plus le mérite de sortir des sentiers battus s’ils jettent leur dévolu sur la Scala dei Turchi, près de Realmonte. La mer y est d’un bleu indigo.

 

Les Canaries | Grande Canarie

Photo Istock

La troisième île de l’archipel espagnol, par la taille, est une destination de prédilection pour les vacances de Pâques en raison de la douceur du climat. D’une manière générale, les Canaries sont un bon choix puisque la destination offre plus de 2800 heures ­d’ensoleillement par an. Attention toutefois à l’endroit où vous poserez votre serviette de plage. Les courants peuvent faire osciller la température de l’eau entre 19 °C et 22 °C. Les plages jalonnent le sud de Grande Canarie, principalement entre Puerto de Mogan et la Playa de Tarajalillo. Sinon, les curieux qui souhaitent associer plage et découverte pousseront le chemin bien plus au nord, dans la «capitale» de l’île. Las Palmas est l’étape phare pour admirer la playa de las Canteras, considérée comme l’une des plus belles plages de ville au monde.

 

Chypre | Konnos Beach

Photo shutterstock

Imaginez: 320 jours de soleil par an. Mieux, rêvez à cette eau dont la température ne descend jamais en dessous de 16 °C. On peut enfiler son maillot de bain dès le début du printemps. Le printemps est d’ailleurs une bonne idée pour prévoir la première escapade ensoleillée de l’année, puisque ­durant la haute saison, la chaleur peut être accablante­­. Les meilleurs spots sont nombreux, comme Fig Tree Bay, qui a d’ailleurs décroché la neuvième place dans le classement européen des plus belles plages, selon TripAdvisor. Konnos­­ Bay attire les amoureux de grottes marines. Le site s’intègre au sein du parc national Cape Greco.

 

Les Îles Ioniennes | Corfou

Photo Istock

Pour les voyageurs indécis, dont le cœur balance entre l’Italie et la Grèce, il existe une solution: les îles Ioniennes. Voisines de l’Albanie, ces enclaves grecques sont un point de chute idéal dès le début du printemps, pour profiter de la beauté des lieux avant l’afflux des touristes en juillet-août. Corfou est un de ces joyaux incontournables qui offre une mer aux ­reflets bleus et vert émeraude. Une ­destination privilégiée pour les mordus de grandes étendues de sable, parmi les plus belles du vieux continent. La plage de ­Palaiokastritsa est l’une des plus célèbres, avec celle de Kouloura pour les fans de ­galets. Citons aussi Mirtiotissa et Palakas. La plage d’Arilla est quant à elle ­considérée comme une des plus jolies.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.