/sports/hockey
Navigation

Vers une saison record

Le nombre de buts par match a encore diminué cette saison dans la LNH et le commissaire Gary Bettman veut que les directeurs généraux lui donnent des pistes de solutions.
Photo Agence QMI, R. Umar Abbasi Le nombre de buts par match a encore diminué cette saison dans la LNH et le commissaire Gary Bettman veut que les directeurs généraux lui donnent des pistes de solutions.

Coup d'oeil sur cet article

Le commissaire de la LNH, Gary Bettman, est le premier à dire qu’il aimerait voir plus de buts marqués dans sa ligue.

Malheureusement pour lui, la saison 2015-2016 doit lui donner des boutons parce qu’on se dirige vers la pire saison depuis le lock-out de 2004.

À l’époque, la LNH avait profité de l’arrêt de travail pour modifier les règlements. L’accrochage et l’obstruction sont devenus interdits et la ligne rouge a été éliminée. Un peu plus de dix ans plus tard, on se retrouve exactement au même point, comme les démontrent les statistiques (voir tableau).

Quel est le problème ?

Gary Bettman a avoué qu’il trouvait que les gardiens étaient trop gros devant leur filet et c’était pourquoi il fallait s’attaquer à leur équipement.

À la dernière réunion des directeurs généraux à Toronto en novembre, le commissaire de la LNH avait aussi demandé aux DG de trouver des idées afin que plus de buts soient marqués et de présenter leurs suggestions à la prochaine réunion qui débutera aujourd’hui.

Un des problèmes est qu’il y a de moins en moins de buts marqués à cinq contre cinq. Lorsque vous parlez à Carey Price ou Roberto Luongo, ce n’est pas la grosseur de l’équipement qui fait en sorte qu’il y a moins de buts marqués, mais beaucoup plus les systèmes défensifs que les entraîneurs imposent.

Sidney Crosby m’avait aussi dit dernièrement que les quatre trios de toutes les formations sont beaucoup plus équilibrés qu’à son arrivée dans la ligue il y a dix ans. Bref, les joueurs de quatrième trio ne sont plus là pour malmener l’adversaire, mais beaucoup plus pour s’assurer d’empêcher les meilleurs joueurs de bien s’exprimer sur la patinoire.

Pas assez de pénalités

L’autre problème, c’est qu’il n’y a pas assez de pénalités mineures décernées. La tendance est très lourde, les arbitres lèvent de moins en moins les bras dans un match. On a d’ailleurs battu un record la saison dernière avec seulement 6,12 avantages numériques par rencontre en moyenne et on pourrait encore atteindre une nouvelle marque cette saison, si la tendance se maintient.

Ce n’est donc pas uniquement en se concentrant sur la grosseur de l’équipement des gardiens que soudainement plus de buts seront marqués.

Il serait surprenant que la ligue impose des nouvelles règles pour éliminer les systèmes défensifs.

Par contre, il faudrait donner le signal aux arbitres de ne pas hésiter à décerner plus de pénalités.

Saison buts/match but AN/match
AN/match
15-16 5,38 1,2 6,26
14-15 5,46 1,14 6,12
06-07 5,90 1,70 9,70
05-06 6,16 2,06 11,70
03-04 5,14 1,40 8,48

AN = avantage numérique


Canadien

À QUAND LE RETOUR DE PRICE ?

Contrairement à ce qui circulait au cours des derniers jours, Carey Price n’effectuera pas un retour au jeu cette semaine. Tant et aussi longtemps qu’il ne sera pas d’un entraînement régulier de l’équipe, il ne faut pas fonder de faux espoirs. On me souligne que lorsqu’il rejoindra ses coéquipiers, il lui faudra au moins une semaine avant de revenir dans une rencontre pour une première fois depuis la fin novembre. En attendant, il se sent beaucoup mieux à l’entraînement; par contre, ses mouvements sont très contrôlés, comme le soulignait mon collègue Patrick Lalime lors de la Super Soirée LNH. Bref la patience est encore de mise.
 
LNH
 
PLUSIEURS DOSSIERS À L’ORDRE DU JOUR
 
Les directeurs généraux de la LNH sont réunis à Boca Raton et un des items à l’ordre du jour sera le fonctionnement d’un éventuel repêchage d’expansion, même si la ligue n’a toujours pas terminé son processus pour ajouter une ou deux formations. Si l’expansion est éventuellement approuvée, ce sera la première fois que des équipes verront le jour dans le contexte du plafond salarial qui existe depuis 2005. Selon mes informations, la LNH a déjà prévenu les formations que, si une expansion voit le jour, elles devront se faire à l’idée de perdre un ou deux joueurs de qualité. Les directeurs généraux attendent aussi des nouvelles du plafond salarial qui risque de ne pas augmenter beaucoup la saison prochaine.
 
LNH
 
QUE FERA HENDERSON ?
 
Maintenant que la suspension à Dennis Wideman a été réduite à dix rencontres, les yeux se tournent vers le juge de ligne Don Henderson qui a été victime du défenseur des Flames. Sa saison étant terminée et peut-être bien sa carrière, bien des spéculations circulent selon lesquelles il pourrait poursuivre Dennis Wideman et la LNH. L’Association des officiels de la ligue a laissé savoir son mécontentent à la suite de la décision d’un arbitre indépendant de réduire la suspension de moitié et on a l’impression que ce dossier n’est pas encore mort et enterré. Don Henderson était en fin de carrière, lui qui n’a absolument rien à se reprocher dans ce dossier.