/entertainment/tv
Navigation

«Fatale-Station»: Macha Limonchik et Claude Legault réunis

Macha Limonchik
PHOTO AGENCE QMI, TOMA ICZKOVITS Macha Limonchik

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL |  Une fois de plus, Macha Limonchik et Claude Legault donneront vie aux textes de Stéphane Bourguignon grâce à «Fatale-Station», une série offerte la saison prochaine.

Les deux acteurs, qui ont déjà pris part au tournage d’épisodes de la comédie «Tout sur moi», se donneront donc la réplique dans le premier thriller de celui qui a aussi signé le scénario de l’acclamée comédie dramatique «La vie, la vie».

Micheline Lancôt et Denis Bernard, qui ont respectivement prêté leurs traits à des personnages forts de «Unité 9» et «Yamaska», feront aussi partie de la distribution.

«Je me demande comment les gens vont recevoir ce personnage-là, qui n’est pas du tout comme Élise Beaupré, a dit Micheline Lanctôt. Ils ont aimé le personnage d’Élise, je ne suis pas sûr qu’ils vont éprouver autant de sympathie envers O’Gallagher. Mais c’est un défi personnel que je me lance, d’avoir les gens de mon côté même si je ne fais pas toujours de belles choses», mentionne-t-elle.

Fatal-Station est une petite ville, «celle du bout de la route» dans laquelle Sarah (Macha Limonchik) atterrit après s’être sauvée d’un homme lui veut du mal. Sa présence fera énormément réagir les habitants du village, notamment O’Gallagher (Micheline Lanctôt), qui possède la majorité de l’immobilier de la municipalité. Le spectateur découvrira l’histoire de cette femme ainsi que l’identité de l’homme qui la pourchasse au fil des épisodes. Une chose est certaine, elle n’est pas allée se réfugier à Fatal-Station pour rien. «Elle est acculée au pied du mur, elle pourra donc être dangereuse et manipulatrice», mentionne Stéphane Bourguignon.

«Sarah est mystérieuse, parce qu’on ne se sait pas du tout pourquoi elle est arrivée à Fatal-Station. C’est une fille comme vous et moi, mais il lui ait arrivé quelque chose d’excessivement violent et apeurant. Mais pourquoi elle va se sauver là ? C’est quoi son plan? Pourquoi elle essaie de séduire tout le monde ?», interroge la comédienne.

Pour Macha

Stéphane Bourguignon ne s’en cache pas, il a bâti le personnage principal pour Macha Limonchik, sa conjointe.

Bien que le couple ait eu beaucoup de discussions autour de la série et du personnage de Sarah, et que l’auteur parle d’un travail d’équipe, Macha Limonchik précise qu’elle n’est seulement qu’une première lectrice et une témoin privilégiée.

«C’est lui qui créer tout ça dans sa tête. Il l’a créé pour moi, mais toute l’écriture c’est lui. Je ne suis pas une collaboratrice. C’est clair qu’on discute. J’ai vu toutes les versions, j’ai donné mon avis, c’est un échange», mentionne-t-elle.

La réalisation de la série a été confiée à Rafaël Ouellet. En plus de tourner des films, ce dernier a déjà dirigé Macha Limonchik sur le plateau de la série «Nouvelle adresse» avec Macha Grenon dans le rôle principal. Selon lui, c’est une série moderne, avec «des codes d’un western sans en être un», avec une touche d’humour.

Tournage en mai

C’est en mai que se mettra en branle le tournage de «Fatale-Station». Au total, 10 épisodes en format de 60 minutes verront le jour.

L’histoire mise en images sera celle de Sarah qui s’installe à Fatale-Station pour fuir un homme voulant lui prendre sa vie depuis longtemps. La présence de cette étrangère dans ce petit village perdu transformera les résidents.

Pas tout de suite à l’antenne

Avant de se retrouver au petit écran, «Fatale-Station» sera d’abord disponible sur l’Extra d’ICI Tou.tv. Les mordus de série en rafales auront un nouveau thriller québécois à se mettre sous la dent.

La production est également attendue en France, sur la chaîne Arte.