/sacchips/unbelievable
Navigation

Cet étudiant a fabriqué son propre appareil dentaire avec une imprimante 3D pour moins de 60$

Coup d'oeil sur cet article

Après les modèles de prothèses open source disponibles gratuitement sur le Web, ce n’était qu’une question de temps avant que quelqu’un trouve le moyen d’utiliser l’impression 3D pour remplacer les coûteux soins d’orthodontie.

Et c’est exactement ce qu’a fait Amos Dudley, un étudiant en design à l’Institut de technologie du New Jersey.

Sur son blogue, le jeune homme de 23 raconte qu’il était complexé par ses dents, à un point tel qu’il avait presque cessé de sourire en public. Mais en tant qu’étudiant, il n’avait pas les moyens de s’offrir les coûteux traitements d’orthodontie nécessaires pour redresser sa dentition.

Après de longues recherches, il a découvert qu’il pouvait utiliser les imprimantes 3D auxquelles il avait accès dans le cadre de ses cours pour créer lui-même des gouttières amovibles ou redresseurs semblables à ceux fabriqués par les orthodontistes.

En 16 semaines et pour environs 60$ de matériaux, Amos Dudley a donc été en mesure de redresser son sourire par lui-même, économisant ainsi des milliers de dollars en soins dentaires.

Ci-haut, le sourire de Amos Dudley au début de traitement. Ci-bas, le résultat final.
Source: amosdudley.com
Ci-haut, le sourire de Amos Dudley au début de traitement. Ci-bas, le résultat final.

 

Un processus fort complexe

Un modèle 3D a été réalisé à l'aide d'un scanneur laser.
Source: amosdudley.com
Un modèle 3D a été réalisé à l'aide d'un scanneur laser.

Tout cela semble bien beau, mais le processus, qu’il explique en détail sur son blogue, a toutefois nécessité de longues heures de travail et de l’équipement très sophistiqué auquel le commun des mortels n’a pas nécessairement accès.

En utilisant plusieurs manuels d’orthodontie comme référence, Dudley a tout d’abord créé un moulage en alginate très précis de ses dents, à partir duquel il a réalisé un modèle 3D à l’aide d’un scanneur laser. Ce modèle a servi de base pour fabriquer une douzaine de moules avec une imprimante 3D à très haute résolution, qui ont ensuite servi à façonner les aligneurs eux-mêmes. Il a ensuite porté ces appareils jour et nuit, en les retirant seulement pour manger, boire ou se brosser les dents.

Les aligneurs ont dû être fabriqués dans un matériau spécifique commandé sur eBay.
Source: amosdudley.com
Les aligneurs ont dû être fabriqués dans un matériau spécifique commandé sur eBay.

Bien qu’il soit fort satisfait du résultat, Amos Dudley n’a pas l’intention de fabriquer des appareils pour d’autres personnes ou d’en faire une carrière.

«Ça représente beaucoup trop de responsabilité», a-t-il avoué à CNN Money. «Je ne m’intéresse pas vraiment à l’orthodontie. C’était plus un projet personnel qu’une idée de carrière», ajoute-t-il.

(Source: BuzzFeed)