/lifestyle/health
Navigation

Les 20 meilleures astuces d'Isabelle Huot

Coup d'oeil sur cet article

ACCROÎTRE SON APPORT EN PROTÉINES

Plusieurs femmes ne consomment pas suffisamment de protéines. C’est particulièrement le cas au déjeuner et au dîner. Un apport insuffisant en protéines peut conduire à la fatigue et au manque d’énergie. En prime, les protéines jouent un rôle important dans la sensation de satiété et le maintien d’une bonne masse osseuse.

MANGER DU POISSON AU MOINS DEUX FOIS PAR SEMAINE

De toutes les sources de protéines, le poisson, par son contenu en gras oméga-3, est un incontournable des menus hebdomadaires. Bon pour le moral et la santé du cœur, il a aussi des propriétés anti-inflammatoires et pourrait améliorer l’apparence de notre­­ peau. Un must dans nos menus!

PENSER GRAINES!

Graines de lin, de chia, de chanvre, de citrouille, de tournesol... elles sont toutes excellentes pour la femme. Sources de gras essentiels et de fibres, elles figurent parmi les alliés beauté.

CONSOMMER SUFFISAMMENT DE CALCIUM ET DE VITAMINE D

Ce duo procure plusieurs bienfaits: santé des os, contrôle du poids, système immunitaire efficace... leurs propriétés sont nombreuses. Qu’ils proviennent des aliments ou des suppléments, le calcium et la vitamine D sont essentiels à la femme.

MANGER PLUSIEURS FOIS PAR JOUR

Pour stabiliser notre niveau d’énergie, favoriser la perte de poids et réduire­­ le risque de compulsions alimentaires, on suggère de manger fréquemment. Je conseille quotidiennement 3 repas légers et 2 ou 3 collations qui combinent glucides et protéines.

CONSOMMER SUFFISAMMENT DE FIBRES

Pour prévenir la constipation, mieux contrôler sa glycémie et son taux de cholestérol, et pour se sentir rassasiée plus rapidement, les fibres sont des alliées incomparables. Les produits céréaliers, les légumes, les fruits, les légumineuses, les noix et les graines en sont de bonnes sources.

FAIRE LE PLEIN DE FRUITS ET DE LÉGUMES, SOURCES D’ANTIOXYDANTS

Comme les fruits et les légumes ont une faible densité énergétique (ils contiennent peu de calories par rapport à leur volume), ils favorisent le contrôle du poids. Riches en antioxydants, ils diminuent les risques de plusieurs maladies chroniques et pourraient même freiner le vieillissement. Je conseille de consommer 3 fruits et 7 portions de légumes par jour.

INTÉGRER LES LÉGUMINEUSES À SON MENU

Trop souvent négligées, les légumineuses ont pourtant plusieurs atouts. On apprécie leur contenu en fibres solubles­­ tout comme leur apport en magnésium et en potassium. Je propose 2 repas à base de légumineuses par semaine dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

PRENDRE DES PROBIOTIQUES AU QUOTIDIEN

Les probiotiques, qui sont des micro­­-organismes vivants, influencent favorablement notre flore intestinale (ou microbiote). En étant plus diversifiée, cette dernière améliore notre­­ santé intestinale, notre système de défense naturelle ainsi que, probablement, notre humeur et le contrôle de notre poids. Puisque ces micro-organismes­­ ne s’implantent pas dans notre intestin, nous devons en consommer tous les jours.

LIMITER SA CONSOMMATION DE SODIUM

Pour la santé osseuse, le contrôle de la tension artérielle et aussi prévenir la rétention d’eau, il faut modérer sa consommation de sel. La quantité maximale à consommer par jour est de 2300 mg.

BOIRE AU MOINS 2 LITRES (8 TASSES) D’EAU PAR JOUR

L’hydratation adéquate est essentielle aux fonctions normales de l’organisme­­. Puisque l’eau est dépourvue de calories, c’est la boisson de choix. Elle favorise un bon transit intestinal ainsi que le contrôle du poids et aide à éclaircir le teint.

DIMINUER SA CONSOMMATION DE SUCRE

Le sucre est non seulement associé à l’obésité et au diabète, mais il pourrait aussi entraîner le vieillissement précoce. Puisqu’on peut se désensibiliser au sucre, il suffit de diminuer sa consommation progressivement.

CONSOMMER DE BONS GRAS

Bénéfiques pour le cœur, les bons gras sont aussi associés à une peau plus saine. Qu’il s’agisse de l’huile d’olive ou de l’huile de canola, des gras provenant de l’avocat, des graines de chia ou de lin, ils font tous partie d’une saine alimentation.

MANGER RÉGULIÈREMENT DES ALIMENTS DÉRIVÉS DU SOYA

Le soya pourrait améliorer le profil lipidique tout en allégeant certains symptômes de la ménopause (bouffées de chaleur, perte osseuse, etc.). Plusieurs produits dérivés du soya sont intéressants, notamment le miso, les edamames et les graines de soya rôties.

ÉVITER LES EXCÈS ALIMENTAIRES

Trop manger peut accélérer le vieillissement tout en créant des troubles digestifs. Les excès en soirée­­ perturbent aussi le sommeil. Manger léger est la clé de la longévité­­!

MODÉRER SA CONSOMMATION D’ALCOOL

On sait qu’une consommation modérée d’alcool est saine pour le cœur. Par contre, au-delà de 7 à 9 consommations par semaine, le risque de cancer du sein, entre autres, s’élève considérablement.

NE PAS S’INTERDIRE D’ALIMENTS

Se priver de manger certains aliments par crainte d’engraisser ne peut que mener à des fringales incontrôlables pour ces aliments. Mieux vaut manger de tout, en petites quantités, afin de mieux gérer son poids à long terme.

CUISINER DAVANTAGE

En choisissant ses ingrédients et en adaptant les recettes, on s’offre une alimentation plus saine. L’important est d’être bien organisée et de planifier ses menus pour arriver à cuisiner la plupart de ses repas à la maison.

MANGER LENTEMENT ET BIEN MASTIQUER

Pour mieux digérer et aussi ressentir les signaux de faim et de satiété, il faut bien mastiquer chaque bouchée et accorder au repas le temps nécessaire. C’est un moment de partage et de plaisir. Profitons-en!

GÉRER SON STRESS ET MIEUX DORMIR

Le stress hausse le taux de cortisol en circulation dans le sang, ce qui perturbe le fonctionnement normal de l’organisme. Favorisant les fringales pour les aliments riches en glucides, le stress peut aussi conduire à une prise de poids, tout comme le manque de sommeil.