/misc
Navigation

Des Kings impressionnants

On a l’impression de revoir le Vincent Lecavalier d’il y a cinq ans, depuis qu’il est passé aux Kings.
photo d’archives On a l’impression de revoir le Vincent Lecavalier d’il y a cinq ans, depuis qu’il est passé aux Kings.

Coup d'oeil sur cet article

Rien n’est compliqué, chez les Kings de Los Angeles.

Darryl Sutter insiste sur un aspect bien important. Les petits détails et, présentement, son équipe impressionne dans toutes les facettes du jeu. Ils sont imposants, ils sont disciplinés, ils sont coriaces... Ce sera une équipe à surveiller de très près lorsque s’ébranlera le tournoi printanier.

J’ai vu les matchs des Kings, la semaine dernière. Ils gagnent les batailles le long des rampes, c’est leur grande force en attaque. Ils peuvent s’adapter à tous les styles parce qu’ils ont des joueurs rapides, avec un solide gabarit, et leur défense, guidée par Drew Doughty, fait le boulot.

Sans oublier que les Kings ont un gardien exceptionnel en Jonathan Quick.

Pas étonnant qu’ils pourraient terminer au premier rang de l’Association de l’Ouest. Non seulement ont-ils battu des équipes comme les Blackhawks, les Stars et les Rangers la semaine dernière, mais ils profitent aussi des ennuis qu’éprouvent leurs deux principaux rivaux de la division Centrale.

Lecavalier a rajeuni !

Il y a un joueur qui me surprend avec les Kings. C’est Vincent Lecavalier. J’ai l’impression de revoir le Vincent Lecavalier d’il y a cinq ans. Darryl Sutter lui a donné des responsabilités et il joue avec beaucoup d’émotion. Il pourrait s’avérer un coup fumant pour Dean Lombardi, le directeur général des Kings.

Parfois, le sport est plein de surprises. Les Kings profitent pleinement de l’expérience et de l’enthousiasme de Vincent, alors que les Flyers, avant le match d’hier après-midi, face aux Penguins, avaient remporté 9 de leurs 10 derniers matchs...

Quelques observations

  • Les Blackhawks devront composer sans Corey Crawford pendant une dizaine de jours. Est-il besoin de préciser qu’ils traversent une période difficile, l’attaque ne produit plus, la défense ne joue pas avec le même aplomb. Ce sera un important défi pour cette formation. Mais cette victoire de 4 à 0 à Winnipeg devrait redonner confiance à plusieurs joueurs.
  • Sidney Crosby connaît beaucoup de succès depuis quelques semaines. Il semble se plaire dans le système que prône Mike Sullivan. On revoit le Crosby des beaux jours, il est intense, il possède encore cette accélération qui terrorise les défenseurs adverses et il occupe maintenant le quatrième rang parmi les meilleurs pointeurs du circuit. J’ignore si Evgeni Malkin sera de retour pour le début des séries éliminatoires – on me dit que les dirigeants de l’équipe en doutent –, mais s’il est prêt à reprendre le collier, les Penguins pourraient surprendre.
  • Enfin, Ron Hextall aura pris la bonne décision. Les Flyers ont décidé de ne pas faire de changements et de terminer la saison avec le personnel en place. Une décision qui sert bien le patron de l’équipe puisque les Flyers sont étonnants. Il n’y a pas beaucoup de gens qui avaient prévu qu’ils seraient de la course pour accéder aux séries éliminatoires et c’est pourtant le cas. Ils gagnent et tout ça sans les services de Jakub Voracek.
  • Il ne fait aucun doute que la perte de Tyler Seguin aura des conséquences sur les performances à venir des Stars de Dallas. Cependant, cette équipe a de la profondeur en attaque et Patrick Sharp est sur le point d’effectuer un retour au jeu. Entre-temps, les Blues de St. Louis, qui ont été malmenés en Alberta avec des revers à Calgary et à Edmonton, ont encore deux matchs à disputer contre les Blackhawks. Une fin de saison spectaculaire en perspective.

Ne pas trop s’emballer avec le repêchage d’expansion

Les décideurs de la Ligue nationale ont présenté aux directeurs généraux les règles qui devraient s’appliquer pour l’élargissement de ses cadres.

Donc, les équipes pourraient protéger trois défenseurs et sept attaquants (ou quatre défenseurs et autant d’attaquants), ainsi qu’un gardien.

Bref, il y a différents scénarios possibles, mais on doit retenir une clause importante: les formations actuelles n’auraient pas à protéger des joueurs de première ou de deuxième années professionnelles, incluant celles dans la Ligue américaine.

En d’autres termes, plusieurs formations perdront un septième ou huitième attaquant et un cinquième ou un sixième défenseur.

L’équipement des gardiens

Par ailleurs, les changements au niveau de l’équipement des gardiens seront appliqués à partir de la prochai­ne saison et on souhaite que cela ait un impact sur le nombre de buts marqués.

Peut-être que certains gardiens seront dérangés par ces changements, mais je doute fort qu’ils soient nombreux. Les gardiens d’aujourd’hui sont imposants, ils sont rapi­des, ils font une bonne lecture du jeu. Également, les corridors de tirs seront toujours bien protégés par les autres joueurs.

Je ne prévois donc pas une augmentation importante du nombre de buts.