/finance/news
Navigation

Selon l’Institut de la statistique: cinq fois plus d’emplois créés pour les hommes en 2015

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – L’économie québécoise a créé près de cinq fois plus d’emplois pour les hommes que pour les femmes l’an dernier, révèlent des données publiées mardi par l’Institut de la statistique du Québec.

Le marché du travail compte 30 500 emplois de plus pour les hommes en 2015, comparativement à seulement 6700 pour les femmes.

La statistique étonne, du fait que le marché de l’emploi est partagé de façon beaucoup plus égalitaire, avec des parts de 52,2 % pour les hommes et de 47,8 % pour les femmes.

Le peu d’emplois créés pour les femmes s’explique notamment du fait que 8200 postes à temps partiel occupés par la gent féminine ont été perdus en cours d’année, ce qui n’est pas le cas pour les hommes (+500).

D’autre part, l’économie a créé beaucoup plus d’emplois à temps plein pour les hommes (30 100) que pour les femmes (14 800).

Plus de travailleurs de 55 ans et plus

Par ailleurs, le niveau d'emplois des 55 ans et plus, avec une augmentation de près de 20 000, se rapproche de la barre des 800 000 en 2015.

La part relative de ce groupe d'âge avoisinait les 20 % l’an dernier comparativement à environ 13 % dix ans plus tôt.

Selon l’ISQ, la présence de plus en plus forte des 55 ans et plus sur le marché du travail est l’un des faits marquants des dernières années.

«Ce constat traduit non seulement le vieillissement de la main-d’œuvre, mais aussi la participation accrue de ce groupe sur le marché du travail», a écrit l’ISQ dans son Bilan de l’année 2015 de l’état du marché du travail.

Si les jeunes travailleurs étaient plus nombreux que les travailleurs plus âgés en 2005, c’est l’inverse depuis 2009. Ainsi, en 2015, le nombre de travailleurs âgés de 55 ans et plus dépasse maintenant d’environ 225 000 le nombre de travailleurs de 15-24 ans.