/lifestyle/food
Navigation

Risotto aux shiitakés

«J’ai mis des shiitakés, mais j’aurais pu mettre n’importe quelle sorte de champignons. Au Québec, on trouve des champignons séchés sans problème. Le riz du risotto doit toujours rester croquant, c’est important. Je prends de l’arborio, mais on peut prendre du vialone nano. C’est un plat récon­fortant... c’est Pâques, mais il fait encore frais.»
Photo Daniel Mallard «J’ai mis des shiitakés, mais j’aurais pu mettre n’importe quelle sorte de champignons. Au Québec, on trouve des champignons séchés sans problème. Le riz du risotto doit toujours rester croquant, c’est important. Je prends de l’arborio, mais on peut prendre du vialone nano. C’est un plat récon­fortant... c’est Pâques, mais il fait encore frais.»

Coup d'oeil sur cet article

Portions : 4 parts

Prép­­aration : 5 min

Cuisson :  20 min

Ingrédients

20 ml (4 c. à thé) d’huile d’olive
15 g (1 c. à soupe) de beurre

2 échalotes émincées

225 g (8 oz) de riz arborio
180 ml (3⁄4 tasse) de vin blanc

225 g (8 oz) de shiitakés en morceaux
625 ml (21⁄2 tasses) de bouillon de volaille
60 g (2⁄3 tasse) de fromage parmesan
60 g (4 c. à soupe) de beurre, sel et poivre

Méthode

1. Chauffer l’huile et le beurre. Y faire revenir les échalotes et le riz de 2 à 3 minutes jusqu’à ce que le riz soit transparent. Ajouter le vin blanc et cuire à découvert à feu doux en brassant de temps en temps jusqu’à absorption complète du liquide.
2. Ajouter les shiitakés, la moitié du bouillon de volaille et répéter l’opération précédente. Ajouter le reste du bouillon de volaille. Cuire jusqu’à ce que le riz soit tendre et que l’eau soit évaporée.
3. Incorporer 4 c. à soupe de beurre et le parmesan. Assaisonner.