/entertainment/movies
Navigation

La passion d’Augustine dans les salles françaises

Le film pourrait être présenté dans plus de 300 établissements

La passion d’Augustine a été vendu dans une vingtaine de pays.
Photo Courtoisie La passion d’Augustine a été vendu dans une vingtaine de pays.

Coup d'oeil sur cet article

Les sœurs de La passion d’Augustine ont le vent dans les voiles. Après avoir triomphé la semaine dernière au Gala du cinéma québécois, le film de Léa Pool se lance à la conquête de la France, où il prendra l’affiche mercredi.

Si le nombre d’écrans n’a pas encore été déterminé, il est déjà assuré que La passion d’Augustine sortira dans plusieurs villes à travers la France – ce qui constitue déjà un exploit pour un film québécois.

«On a reçu un courriel des distributeurs français ce matin [jeudi dernier] pour nous informer qu’ils avaient déjà 65 copies du film confirmées et qu’ils espéraient pouvoir le présenter dans plus de 300 salles à travers la France, a indiqué au Journal François Tremblay, vice-président de Lyla Films (qui a produit La passion d’Augustine).

La passion d’Augustine a été vendu dans une vingtaine de pays.
Photo Facebook

«Ils croient vraiment beaucoup au film et ça paraît quand on voit tout le travail qu’ils font pour lui assurer une belle sortie dans les salles françaises. C’est très encourageant.»

Les actrices Céline Bonnier et Lysandre Ménard ont récemment passé une semaine en France pour assurer la promotion du film. La réalisatrice Léa Pool a pris le relais la semaine dernière pour faire elle aussi la tournée des médias français pendant quelques jours.

Cette importante tournée de promotion a mené l’équipe du film dans plusieurs villes en France, dont Avignon, Saint-Jean-de-Luz, Carcassonne et Montauban. Une avant-première de La passion d’Augustine aura aussi lieu à Paris demain soir.

Prix du public

C’est la boîte de distribution française KMBO Films qui orchestre cette importante mise en marché en France. Les dirigeants de KMBO ont eu un coup de cœur pour La passion d’Augustine l’an passé.

«Ils ont tout de suite aimé le film, mais c’est en voyant l’accueil qu’il a reçu l’été dernier au Festival d’Angoulême (dans le sud-ouest de la France) qu’ils se sont rendu compte que La passion d’Augustine avait un grand potentiel auprès du public français, explique la présidente de Lyla Films, Lyse Lafontaine.

«Le film a remporté le prix du public à Angoulême et il a gagné d’autres prix du public depuis. Pour eux, c’était déjà un bon signe que le film pouvait toucher le public français.»

Les quelques avant-premières qui ont eu lieu en région jusqu’à maintenant ont déjà permis de constater que les cinéphiles français se laissent charmer par le film de Léa Pool qui relate l’histoire d’une religieuse qui dirige un couvent à vocation musicale dans le Québec rural des années 1960.

«Selon les premiers échos qu’on a eus, le public trouve que c’est très d’actualité avec les thèmes de l’enseignement, des écoles et de la place des femmes, note François Tremblay.

«Les spectateurs français sont aussi impressionnés par le fait que ce sont de vraies musiciennes qui jouent à l’écran.»

Depuis sa sortie au Québec, il y a un an (où il a récolté 1,8 million $ au box-office), La passion d’Augustine a été vendu dans une vingtaine de pays à travers le monde. Le film de Léa Pool a notamment pris l’affiche en Suisse et dans quelques pays d’Amérique latine.