/sports/soccer/cf-montreal
Navigation

Bakary Soumaré reçoit une mise en demeure de Nick De Santis

Bakary Soumare
Photo d'archives Bakary Soumare

Coup d'oeil sur cet article

Bakary Soumaré tire sur tout ce qui bouge depuis une semaine, il n’est donc pas étonnant que les ­répliques commencent à arriver.

Ainsi, l’ancien arrière central de l’Impact a reçu une mise en demeure de l’avocat de Nick De Santis, mardi.

Le vice-président aux affaires internationales et au développement technique de l’Impact réagissait ainsi aux allégations de Soumaré, qui a justement partagé sur son compte Twitter la lettre qu’il a reçue.

Il s’est déchaîné dans les radios montréalaises, la semaine dernière. Rappelons aussi qu’il s’en était pris au directeur technique, Adam Braz, après avoir demandé à être échangé.

Tant la direction de l’Impact que celle de la MLS ont refusé de ­commenter l’affaire.

Diffamation

Les propos diffamatoires qu’on lui reproche ont été tenus lors d’une entrevue accordée à Tony Marinaro de TSN 690, jeudi dernier.

On ne peut pas entrer dans les détails, mais Soumaré a laissé entendre que De Santis était corrompu.

Par la suite, Soumaré en a rajouté par l’entremise de Twitter.

De Santis étudie actuellement ses options. Le document demande à Soumaré de cesser de s’exprimer sur le sujet.

Révélations

Les entrevues de Soumaré avec TSN et le 91,9 Sport avaient été accordées dans la foulée de ses révélations relatives au trouble du spectre de l’autisme dont il est atteint.

En effet, le 21 mars dernier, Soumaré révélait sur son compte Facebook être atteint d’autisme, ce qui lui donnait des facultés hors du commun.

Mais celles-ci étaient accompagnées de problèmes comme des migraines, la dépression, l’anxiété, des tendances obsessives et des difficultés dans ses relations interpersonnelles.

Depuis, Soumaré y va de révélation en révélation sur son compte Twitter.

Commotion

Outre De Santis, Soumaré s’en est pris au propriétaire du Fire de ­Chicago, Andrew Hauptman, au FC Dallas de même qu’à la MLS.

Il reproche au FC Dallas et à la MLS de ne pas l’avoir encadré à la suite d’une commotion cérébrale ­subie en fin de saison 2015.

Très actif sur Twitter depuis quelques jours, Soumaré a dit vouloir donner «une leçon d’humilité aux aristocrates de la MLS» à qui il entend «livrer une bataille féroce».

Soumaré affirme qu’il entend se battre pour tous les autres joueurs qui ont subi des commotions et dont la carrière en a été affectée sans qu’ils reçoivent de dédommagement.

Soumaré a aussi tenu hier soir un point de presse qui a commencé avec plus d’une heure de retard et au cours duquel il a réitéré ses accusations.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.