/sports/hockey/canadien
Navigation

Un nouveau gardien pour finir la saison

Le Canadien offre un contrat de deux ans à l’universitaire Charlie Lindgren

Charlie Lindgren
Photo d'archives Charlie Lindgren

Coup d'oeil sur cet article

Mike Condon aura un nouveau substitut à Tampa et ce ne sera pas Carey Price.

Quelques minutes avant de s’envoler vers la Floride, le Canadien a annoncé la mise sous contrat de Charlie Lindgren.

Gardien autonome issu des rangs universitaires américains, le gardien de 22 ans et Marc Bergevin se sont entendus sur les termes d’un contrat de deux saisons.

L’entente fut finalisée mardi matin après que Lindgren eut complété ses examens médicaux et que son équipement eut été approuvé par la LNH.

Par voie de communiqué, le directeur général du Tricolore a indiqué que l’athlète originaire du Minnesota terminerait la saison avec le Canadien.

«Lindgren était selon nous l’un des meilleurs gardiens de but disponible sur le marché des joueurs autonomes des collèges américains. Il a choisi de se joindre à notre organisation et terminera la saison avec l’équipe à Montréal, peut-on lire. Un gardien de premier plan au niveau universitaire, il se veut un espoir de haut niveau qui ajoute de la profondeur au poste de gardien de but dans l’organisation.»

L’argument massue

Selon différentes sources, deux autres formations étaient grandement intéressées à ses services. Le fait que le Canadien ait accepté qu’il se joigne à l’équipe immédiatement aurait convaincu le jeune homme.

L’entente prenant effet immédiatement, cela signifie que Lindgren a décidé de faire une croix sur sa dernière année d’admissibilité avec les Huskies de St. Cloud State.

En 40 matchs cette saison, le gardien de 6 pieds 2 pouces et 190 livres a maintenu un dossier de 30 victoires contre neuf revers et un verdict nul, affichant une moyenne de buts alloués de 2,13 et un taux d’efficacité de ,925.

Il a dominé la division NCHC de la NCAA dans la colonne des gains (30), des arrêts (1020) et des jeux blancs (5)

 

Scrivens au ballotage

 

Ben Scrivens
USA Today Sports
Ben Scrivens

Pour faire de la place au nouveau venu, Bergevin n’a eu d’autre choix que de placer le nom de Ben Scrivens au ballotage. Les 29 autres formations ont donc jusqu’à midi, jeudi, pour le réclamer.

En attendant de connaître son sort, le gardien albertain est demeuré à Montréal.