/news/currentevents
Navigation

20 millions $ en 18 mois

Le chef présumé du vaste réseau de contrebande de tabac démantelé hier touchait des profits faramineux

Les policiers ont arrêté Sylvain Éthier à sa résidence de la rue des Camélias, à Sainte-Thérèse.
Photo Agence QMI Les policiers ont arrêté Sylvain Éthier à sa résidence de la rue des Camélias, à Sainte-Thérèse.

Coup d'oeil sur cet article

Sylvain Éthier, chef allégué du réseau canado-américain de contrebande de tabac que la police a écrasé, hier, aurait empoché pas moins de 20 millions $ en profits en seulement 18 mois.

C’est ce que le capitaine Frédérick Gaudreau a déclaré au Journal en faisant le bilan du projet Mygale, qui visait 60 suspects dans les régions de Montréal, de Lanaudière, des Laurentides et de la Montérégie.

 Plus de 70 perquisitions ont été menées hier, notamment dans cette luxueuse maison à Sainte-Marthe-sur-le-Lac.
Photo Agence QMI
Plus de 70 perquisitions ont été menées hier, notamment dans cette luxueuse maison à Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

«Des sommes astronomiques ont été traitées par cette organisation durant l’enquête, entre août 2014 et mars 2016», a ajouté le patron des enquêtes sur la criminalité contre l’État à la Sûreté du Québec.

2300 tonnes de tabac importé

Le réseau dirigé par Éthier, 40 ans, a illégalement importé des États-Unis pas moins de 2300 tonnes de tabac, selon l’enquête de la SQ et de l’Agence des services frontaliers du Canada.

Sylvain Éthier | Accusé
Photo Agence QMI
Sylvain Éthier | Accusé

Les gouvernements auraient ainsi été privés de revenus de 530 millions $ sur la vente de ces cigarettes, écoulées aux réserves amérindiennes de Kahnawake, au Québec, et des Six Nations, en Ontario.

Éthier – copropriétaire du bar Prohibition, dans la ville où il habite, à Sainte-Thérèse – aurait blanchi des millions $ en Europe et aux États-Unis, dans l’économie légale.

Une photo prise durant cette enquête lors de la saisie d’une cargaison de tabac, empilée dans des boîtes à l’arrière d’un camion-remorque.
Photo courtoisie
Une photo prise durant cette enquête lors de la saisie d’une cargaison de tabac, empilée dans des boîtes à l’arrière d’un camion-remorque.

 

Pilote de Nascar arrêté

Le pilote de la populaire série Nascar, Derek White, serait parmi les lieutenants du présumé «millionnaire du tabac».

Le pilote de Nascar, Derek White, arrêté hier.
Photo courtoisie
Le pilote de Nascar, Derek White, arrêté hier.

Premier Autochtone à participer à une épreuve de la Sprint Cup, le pilote de Kahnawake est accusé de complot, de fraude et de gangstérisme, tout comme Éthier.

Le tabac de contrebande était transporté par des camionneurs et traversait la frontière au moyen de stratagèmes que les autorités n’ont pas voulu préciser.

D’après la SQ, le réseau relié aux Hells Angels trempait aussi dans l’importation massive de cocaïne en provenance de l’Amérique du Sud et dans la production de cannabis et de speed.

La police a infiltré l’organisation avec des agents doubles, intercepté les communications de ses principaux acteurs et pris ceux-ci en filature pendant des mois.

Des complices américains, devenus informateurs du Homeland Security, sont à l’origine de cette enquête qui pourrait aussi conduire plusieurs suspects québécois devant la justice américaine.

 

Des routes payantes

Durant l’enquête, les policiers ont intercepté ce camion-remorque transportant du tabac de contrebande.
Photo courtoisie
Durant l’enquête, les policiers ont intercepté ce camion-remorque transportant du tabac de contrebande.

 

Route de la drogue

Les policiers ont arrêté Sylvain Éthier à sa résidence de la rue des Camélias, à Sainte-Thérèse.
Photo d'archives

Le réseau a réinvesti une partie des recettes de vente de tabac pour financer des importations massives de cocaïne de l’Amérique du Sud et destinée aux États-Unis. D’autres stupéfiants, dont de la méthamphétamine et du cannabis, étaient produits au Québec par le réseau et exportés au Michigan.

 

Route de l’argent

Les policiers ont arrêté Sylvain Éthier à sa résidence de la rue des Camélias, à Sainte-Thérèse.
Photo d'archives

Une partie de l’argent généré au Québec par cette organisation criminelle a été écoulée aux États-Unis et en Amérique du Sud, pour acheter du tabac et de la drogue. Plusieurs millions $ en profits ont ensuite été blanchis en Europe, ayant notamment été réinvestis dans l’économie légale.

 

Route du tabac

Les policiers ont arrêté Sylvain Éthier à sa résidence de la rue des Camélias, à Sainte-Thérèse.
Photo d'archives

Expédié à partir de la Caroline du Nord, le tabac transporté par camions traversait la frontière aux postes de Lacolle, Lansdowne et Fort Erie pour être vendu sur les réserves autochtones de Kahnawake, au Québec, et des Six Nations, en Ontario.

 

Chiffres sur l’ampleur de l’opération et des saisies

  • Par exemple : Plus de 52 800 kg de tabac représentant une fraude de près de 13,5 M$
  • Plus de 1,5 M$ en argent comptant provenant des transactions illicites au Canada
  • 836 kg de cocaïne
  • 21 kg de méthamphétamine
  • Près de 3 M$ en argent comptant américain
  • 100 g de fentanyl
  • 35 lb de cannabis
  • Fraude totale de 530 M$

 

Paul Jean | Accusé
Photo courtoisie
Paul Jean | Accusé
Yvon Dubé | Accusé
Photo courtoisie
Yvon Dubé | Accusé
Derek White | Accusé
Photo courtoisie
Derek White | Accusé