/world/europe
Navigation

Manifestations en France: le carré rouge s'exporte à Paris

 Selon des médias français, au moins un millier de jeunes étaient réunis dans les rues de Paris.
Capture d'écran Courtoisie Selon des médias français, au moins un millier de jeunes étaient réunis dans les rues de Paris.

Coup d'oeil sur cet article

Symbole des manifestations étudiantes au Québec, le carré rouge a été adopté jeudi par des étudiants qui manifestaient dans les rues de Paris contre un projet de loi modifiant le Code du travail français.

«On a choisi ce symbole, car ce qui se passe en France fait écho au mouvement étudiant du Québec, le projet de loi travail contribue directement à la précarité des étudiants», lance Mathis D’Angelo, militant et étudiant en cinéma à l’université Paris 8.

Le projet de loi El Khomri, du nom de la ministre du Travail, propose notamment un taux de majoration des heures supplémentaires de 10% contre 25 % actuellement.

«Cela va réduire les payes des étudiants et surtout ne pas inciter les employeurs à embaucher davantage», dénonce celui qui rappelle que dans son établissement, plus d’un étudiant sur deux travaille pour subvenir à ses besoins.

 Selon des médias français, au moins un millier de jeunes étaient réunis dans les rues de Paris.
Capture d'écran Courtoisie

 

Symbole universel

Comme ce fut le cas au Québec, les étudiants de Paris 8 espèrent faire de ce morceau de feutrine rouge «le symbole universel de tous les opposants au projet de loi travail».

«On veut que les gens le portent pour avoir une visibilité tous les jours dans la rue», poursuit M. D’Angelo.

Pour adapter ce symbole à la cause française, les étudiants de Paris 8 ont voté en assemblée générale mardi de découper un rectangle et non un carré, en référence au Code du travail, un livre rectangulaire rouge.

«Jeudi, dans le cortège à Paris, on a vu que le symbole a été repris sur des pancartes et par plusieurs syndicats», se réjouit-il.

 Selon des médias français, au moins un millier de jeunes étaient réunis dans les rues de Paris.
Capture d'écran Courtoisie

 

À l’international

À l’Association pour une Solidarité Syndicale Étudiante (ASSÉ), on ne s’étonne pas de voir le carré rouge circuler à Paris, puisque depuis 2012, ce symbole a été repris par plusieurs associations étudiantes en Ontario, aux États-Unis et au Royaume-Uni. Des intermittents du spectacle en grève se l'étaient aussi appropriés lors du Festival d'Avignon, à l'été 2014.

«Ça fait chaud au cœur et ça nous rappelle à quel point 2005 et 2012 ont été des luttes importantes qui ont rayonné à l’international», indique Hind Fazazi, secrétaire à la coordination de l’ASSÉ.

Crée en 2005, le carré rouge a été imaginé pour représenter le slogan «les étudiants carrément dans le rouge» lors du mouvement contre la réforme du régime d'aide financière aux études. «Mais c’est en 2012 que le carré rouge a vraiment été le populaire», reconnait Mme Fazazi.