/24m/city
Navigation

15 000 $ pour l’Accueil Bonneau

15 000 $ pour l’Accueil Bonneau
Photo 24 heures, Jean-Frédérick Fortin

Coup d'oeil sur cet article

Les bénévoles du syndicat des Cols bleus regroupés de Montréal ont amassé 15 521 $ mardi, dans 17 stations du réseau de métro ainsi qu’à quelques intersections de centre-ville pour récolter des fonds au profit de l’Accueil Bonneau.

Depuis 11 ans, la campagne de financement annuelle Métro-Bonneau-Boulot a permis d’amasser plus de 150 000 $ pour la fondation. L’objectif de cette collecte est d’assurer la pérennité de l’accueil Bonneau qui se consacre depuis près de 139 ans à la réinsertion sociale de personnes vivant en situation d’itinérance.

Selon la présidente du Syndicat des cols bleus de Montréal, Chantal Racette, la misère et l’exclusion sociale sont des réalités touchantes.

«La présence d’itinérants dans les rues n’est pas normale dans une société évoluée comme la nôtre, signale-t-elle. Il est donc primordial et important d’encourager la population à donner pour la cause.»

Pour les employés de la ville qui côtoient tous les jours la clientèle itinérante en travaillant dans les rues, accorder de leur temps à cette journée est une façon de donner un coup de pouce aux plus démunis.

Pour la marraine de l’évènement, la comédienne, chanteuse et animatrice France Castel, il faut prendre à cœur cette cause humanitaire, car elle croit que personne n’est à l’abri un jour d’avoir besoin de l’un de ces services.

«Les plus démunis se font de plus en plus là et ils sont de plus en plus jeunes. L’Accueil Bonneau est essentiel pour eux, il faut donc continuer d’appuyer l’organisme», a-t-elle souligné.