/sports/others
Navigation

Une vraie championne

Sophiane Méthot souhaite se tailler une place au sein de l’équipe nationale d’ici les deux prochaines années.
photo courtoisie Sophiane Méthot souhaite se tailler une place au sein de l’équipe nationale d’ici les deux prochaines années.

Coup d'oeil sur cet article

En 2015, notre 16e finaliste de la 10e édition du programme Bourses d’études jeunes athlètes du ­Journal de Montréal, Journal de Québec et RBC a remporté le titre de championne du monde de ­trampoline dans la catégorie des 17-18 ans. Découvrez le portrait de la pétillante Sophiane Méthot.

1. D’où vient ta passion pour le ­trampoline?

Lorsque j’étais en troisième année du primaire, quelques-unes de mes amies pratiquaient la gymnastique. Comme elles, je m’amusais à faire des roues sur la pelouse à la maison et c’est pourquoi ma mère a décidé de m’inscrire au club de gymnastique artistique de la région. Les groupes étant complets pour la session, j’ai donc commencé mes cours au sein d’un autre club, celui de gymnastique acrobatique. C’est à ce moment que j’ai commencé ma carrière dans une discipline qui allait devenir ma passion! En plus de me permettre de pratiquer le trampoline, la gymnastique acrobatique m’a permis de toucher au double mini-trampoline, au tumbling et à l’acrosport. Démontrant un énorme potentiel en trampoline, j’ai donc déménagé avec toute ma famille afin de pouvoir ­m’entraîner avec le club Quadrotramp, de Saint-Bruno.

2. Quelles sont les aptitudes requises pour la pratique de ta discipline?

Pour être une bonne trampoliniste, il faut autant d’aptitudes physiques que mentales. Tout d’abord, la pratique du trampoline requiert une bonne forme physique, surtout au niveau du bas du corps. Cela demande également d’avoir de bonnes aptitudes spatiales pour réaliser des mouvements complexes sans être désorienté et ainsi risquer de se blesser. Il faut aussi faire preuve d’une très grande force mentale et être capable de s’adapter à tout changement.

3. Comment se déroulent tes séances d’entraînement?

Je participe à sept entraînements par semaine d’une durée de trois heures trente à quatre heures chacun. En plus de faire des exercices d’échauffement, des entraînements sur trampoline et des ­intervalles en course, je fais des séances de musculation en salle et des exercices d’haltérophilie.

4. Qui te donne envie de te dépasser dans ta discipline?

Tout athlète qui réalise une routine complexe tout en présentant une qualité d’exécution exceptionnelle est pour moi une source d’inspiration.

5. Que trouves-tu le plus difficile lors des compétitions à l’étranger?

Malgré le fait que je sois très à l’aise à l’étranger, la gestion du décalage horaire peut parfois être difficile. Il m’est déjà arrivé de devoir partir pour le Japon alors que cela faisait à peine quelques jours que j’étais revenue du Danemark. Il y avait 20 heures de décalage entre ces deux destinations!

6. Pourquoi as-tu choisi d’étudier en sciences humaines?

J’ai choisi ce programme car j’aimerais poursuivre mes études en architecture à l’université.

7. Y a-t-il une personne importante qui t’inspire dans ton cheminement scolaire?

Mon grand-père! Il est extrêmement ­intelligent, rigoureux et discipliné, et a consacré sa vie à la recherche dans le ­domaine de la fusion nucléaire. Je sais que je peux toujours compter sur lui pour m’aider.

8. Quels sont tes trucs pour arriver à concilier les études et le sport?

Discipline et rigueur! J’essaie d’optimiser tout le temps à ma disposition pour étudier et faire mes travaux. En résumé, ne jamais remettre à demain ce qu’on peut faire aujourd’hui!

9. Combien de temps accordes-tu à tes études chaque semaine?

Évidemment, le temps consacré à mes études peut varier selon la période de la session. En moyenne, j’accorde de 15 à 20 heures par semaine à mes études et à la réalisation de mes travaux scolaires.

10. Quelles sont tes matières ­préférées?

Les mathématiques et la physique. J’aime la rigueur et la logique que ­requièrent ces deux matières.

Sophiane Méthot

Sophiane Méthot souhaite se tailler une place au sein de l’équipe nationale d’ici les deux prochaines années.
photo courtoisie
  • Âge : 17 ans
  • Sport : trampoline
  • Classification : excellence
  • Établissement scolaire : Cégep Maisonneuve
  • Moyenne : 84,2 %
  • Programme : sciences ­humaines, profil ­administration
  • Objectif sportif : participer aux Jeux olympiques de 2020

3 performances remarquables

2015

Championnat canadien junior

Niveau : national

Résultat : 1re position, individuel


2015

Jeux du Canada

Niveau : national

Résultat : 1re position, individuel


2015

Championnats du monde par groupe d’âge (17-18 ans)

Niveau : international

Résultat : 1re position, individuel

Questions en rafale

Mon dessert préféré...

Tout ce qui contient du ­sucre! J’adore particulièrement la tarte au sucre.

Un rituel avant une compétition...

Entre deux routines, je suis incapable de m’asseoir! Je dois absolument avoir mes écouteurs sur les oreilles pour écouter du heavy ­métal.

Ce qui m’enrage à coup sûr...

Tomber en compétition et ne pas être en mesure de terminer ma routine.