/sports/hockey/canadien
Navigation

Une blessure qui a tout gâché pour Momesso

Une blessure qui a tout gâché pour Momesso
Photo Pierre Durocher

Coup d'oeil sur cet article

Sergio Momesso a sa bague de la coupe Stanley de 1986, il apparaît sur la photo de l’équipe championne, mais son nom n’est pas gravé sur le gros trophée.

Trente ans plus tard, l’analyste des matchs du Canadien sur TSN 690 Radio en parle avec un certain pincement au coeur.

«J’en étais à ma saison recrue et j’avais réussi à faire ma place dans la formation du Canadien», a rappelé Momesso, un ailier de 6 pi 3 po qui avait connu des saisons de 130 et de 146 points avec les Cataractes de Shawinigan.

«Je commençais à me sentir à l’aise dans la LNH, a-t-il ajouté. J’avais amassé une quinzaine de points en 24 matchs lorsque je me suis blessé sérieusement à un genou au cours d’un match disputé le 5 décembre au Garden de Boston.

«J’exerçais beaucoup de pression sur un défenseur des Bruins quand il s’est penché de peur que je lui fasse mal. Mon genou a cédé. S’il était resté debout pour encaisser la mise en échec, rien de cela ne se serait produit.»

Le ligament croisé antérieur était à ce point endommagé que le docteur Eric Lenczner a dû utiliser de la fibre en Gore-Tex pour attacher le ligament en question lors de cette sérieuse opération.

Démoralisant

La saison de Momesso venait de prendre fin.

«Ce fut un événement très difficile à vivre, a dit celui qui a encore mal à ce genou aujourd’hui. J’étais démoralisé.

«Ma carrière venait à peine de commencer et j’étais forcé à l’écart du jeu pendant que l’équipe remportait la coupe Stanley. J’aurais tellement voulu faire ma part.»

Momesso a disputé deux autres saisons avec le Canadien avant d’être échangé aux Blues de St-Louis. Il s’est surtout distingué avec les Canucks de Vancouver.

Au printemps 1994, Momesso est venu à une victoire près de soulever la coupe Stanley, les Canucks s’inclinant en sept matchs face aux Rangers de New York.

«Le dernier match s’était terminé 3 à 2. J’aurais tellement aimé la gagner, cette coupe. Je jouais alors le meilleur hockey de ma carrière», a confié Momesso, qui a disputé un total de 710 rencontres dans la LNH.


  • Sergio Momesso en est à sa quatrième année dans le rôle de commentateur des matchs du Canadien à TSN 690 Radio. «J’aime ce travail. J’essaie d’être juste et honnête lorsque je donne mon opinion sur le rendement des joueurs. J’avoue qu’il n’était pas facile d’être positif cette saison...»