/news
Navigation

[MISE À JOUR] Alexandre Taillefer répond à Jeff Fillion: «Vous êtes odieux»

[MISE À JOUR] Alexandre Taillefer répond à Jeff Fillion: «Vous êtes odieux»
Daniel Mallard/JOURNAL DE QUEBEC

Coup d'oeil sur cet article

Alexandre Taillefer n'a pas du tout digéré le message publié par l'animateur Jeff Fillion sur Twitter. L'homme d'affaires, dont le fils est décédé en décembre dernier, a perçu le message Twitter comme une attaque directe envers son fils.

Il a répondu par un message cinglant lundi soir, qualifiant Fillion d'«odieux».

 

Controverse sur Twitter

Jeff Fillion avait semé la controverse dimanche soir en relayant un article du Journal au sujet du passage d’Alexandre Taillefer à Tout le monde en parle, en l’accompagnant d’une remarque inappropriée.

De son propre aveu, l’animateur n’avait pas écouté l’entrevue de l’ancien dragon, qui s’ouvrait pour la première fois sur la mort tragique de son fils qui s’est enlevé la vie, avant de relayer l’article du Journal regroupant des citations de M. Taillefer à l’émission.

Après avoir été inondé de nombreux messages d’internautes choqués par ses propos, Jeff Fillion a indiqué avoir simplement commenté «la conclusion d’un article insignifiant». Le hic? La conclusion de l’article était une citation de monsieur Taillefer:

«Amazon, qui est capable de détecter que tu veux des souliers rouges par les mots-clés, ne fait rien si tu écris suicide. Je pense qu’il faut changer les choses. J’ai l’intention de contacter Amazon pour les sensibiliser à ce sujet.»

Il s’explique

En fin de journée lundi, Jeff Fillion s’est expliqué au micro d’Énergie 98,9. Selon lui, son message a été mal interprété. Ce qui n'a pas empêché M. Taillefer de lui répondre quelques heures plus tard.

«Il est arrivé une petite affaire sur Twitter, une niaiserie. C’est vraiment une méchante niaiserie. On va appeler ça une mauvaise interprétation d’un tweet», a-t-il d’abord indiqué.

«Si j’avais à le réécrire, et bien peut-être que je le referais différemment ou je l’expliquerais mieux. Ma faute, je pense que ç’a été de ne pas l’expliquer parce que là, ils [les internautes] ont l’impression que j’écoute l’émission et que je commente ce que je vois, alors que le coeur me lève de le lire l’article», a ensuite expliqué Jeff Fillion en qualifiant l’article de soap cheap

«Quand tu lis le texte, c’était comme une description de match de hockey, alors que tu as quelqu’un qui souffre. Je ne sais pas. Moi j’aurais mis, avec la permission de Radio-Canada, “Voici la visite d’Alexandre Taillefer à Tout le monde en parle. Écoutez ce vidéo on a rien d’autre à ajouter”. Le plus neutre possible», a-t-il suggéré.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.