/lifestyle/beautyfashion
Navigation

Belles initiatives capillaires

Coup d'oeil sur cet article

La première pose un grand geste pour nous sensibiliser aux enfants malades. La deuxième met de l’avant ce que certains tentent de cacher. Deux belles initiatives capillaires pour être bien, avec ou sans cheveux.

Au-delà des apparences pour la cause

«Notre valeur 
ne tient pas juste 
à notre coupe 
de cheveux, 
à nos vêtements, à notre corps, 
à notre apparence. Il faut laisser rayonner qui on est en dedans.»  - Vanessa Pilon
Photo courtoisie
«Notre valeur ne tient pas juste à notre coupe de cheveux, à nos vêtements, à notre corps, à notre apparence. Il faut laisser rayonner qui on est en dedans.» - Vanessa Pilon

Depuis que nous la côtoyons au petit écran, Vanessa Pilon a eu toutes les têtes: rousse, blonde, avec ou sans frange, du bob asymétrique au chignon à l’asiatique. Elle est toujours à l’avant-garde des tendances, ou pile-poil dedans. Celle dont les looks influencent entreprendra dans quelques jours un défi inspirant: le Défi têtes rasées de Leucan.

Vanessa Pilon se 
rasera les cheveux dans le cadre de son émission Vrak Attak sur les ondes de Vrak le 28 avril prochain. On encourage son initiative par un don au www.tetesrasees.com en indiquant son nom dans les participants à appuyer.
Photo courtoisie
Vanessa Pilon se rasera les cheveux dans le cadre de son émission Vrak Attak sur les ondes de Vrak le 28 avril prochain. On encourage son initiative par un don au www.tetesrasees.com en indiquant son nom dans les participants à appuyer.

Pour les enfants

«Les cheveux poussent vite, mais un enfant aussi, ça pousse vite. Donc le mieux qu’on puisse faire, c’est de tout mettre en œuvre pour éradiquer la maladie qui gruge de précieuses années de sa vie.» Parallèlement, Vanessa dit profiter du Défi pour remettre en question les standards de beauté auxquels font face les filles. «Notre valeur ne tient pas juste à notre coupe de cheveux, à nos vêtements, à notre corps, à notre apparence. Il faut laisser rayonner qui on est en ­dedans.»

Plusieurs lui ont dit que sa nouvelle tête lui ferait perdre des opportunités professionnelles. Qu’à cela ne tienne, ses convictions sont heureusement plus fortes et tant pis pour ceux qui n’ont pas le cœur à la bonne place!

Célébrer les cheveux bouclés

Judith Dorvil et ses deux filles
Photo courtoisie
Judith Dorvil et ses deux filles

Judith Dorvil a les cheveux frisés. Lors de ses études, elle s’est penchée sur la question du cheveu frisé, crépu et bouclé, cheveu, que toutes les communautés, noire, caucasienne, sud-américaine ou autre, ont toujours tenté de dresser. «La plupart des produits offerts pour lisser et camoufler les cheveux frisés sont toxiques pour le cuir chevelu et finissent par les endommager, remarque la jeune femme d’affaires.»

Produits naturels

Photo courtoisie

Parallèlement, Judith venait d’entreprendre un virage vert. Puis, elle a donné naissance à deux belles filles, crépues comme elle. «Les enfants prennent rapidement conscience de leur différence et à un moment, n’acceptent plus leurs cheveux. Certains en souffrent.» Elle s’est alors mise à concocter chez elle des produits entièrement naturels pour apprivoiser les boucles. Mêlant beurre de mangue, huiles de jojoba et de ricin, elle a trouvé un laboratoire sérieux, partageant les mêmes valeurs qu’elle: célébrer les boucles.

Après neuf mois de tests, le premier produit de la gamme capillaire naturelle pour cheveux frisés Les Mimis a vu le jour. D’abord destinée aux enfants, Les Mimis propose une crème hydratante à base de beurre de mangue qui assouplit, nourrit, démêle et protège les cheveux délicats. En plus de célébrer les boucles, elle évite pas mal de chicanes et d’inconforts liés au démêlage. Elle s’applique sur cheveux secs ou ­humides.


♦ Judith Dorvil propose aussi des ateliers de formation pour bien traiter les boucles et lancera sous peu quatre autres produits et des accessoires adaptés aux cheveux ­frisés. 22 $ au www.lesmimis.ca.