/news/currentevents
Navigation

Lise Thibault n'est pas en retard dans ses paiements selon son conjoint

Lise Thibault n'est pas en retard dans ses paiements selon son conjoint
Photo Journal de Québec, Didier Debusschère

Coup d'oeil sur cet article

Le conjoint de l’ancienne lieutenante-gouverneure du Québec réfute les informations voulant que Lise Thibault soit en retard concernant le remboursement des sommes dues à Ottawa et Québec dans le cadre de sa condamnation, tel que rapporté par le «Journal de Montréal» mardi.

Le conjoint de l’ancienne lieutenante-gouverneure du Québec réfute les informations voulant que Lise Thibault soit en retard concernant le remboursement des sommes dues à Ottawa et Québec dans le cadre de sa condamnation, comme rapporté par le Journal de Montréal mardi.

«Il n’y a aucune date déterminée pour le paiement du 200 000 $ (au gouvernement fédéral) et du 100 000 $ (au gouvernement du Québec). Il y avait une seule date déterminée, c’était pour les suramendes, et elles sont payées», a affirmé Réal Cloutier sur les ondes de LCN, mardi matin.

Il a dénoncé le geste du gouvernement fédéral qui a enregistré une hypothèque légale sur la propriété de Lise Thibault sur le chemin des Buttes à Saint-Hippolyte, dans les Laurentides.

«Je trouve vraiment sauvage l’attitude du ministère de la Justice du Canada», a déploré M. Cloutier qui a dit l’avoir appris samedi par une entreprise de prêt. Il affirme avoir eu deux discussions au préalable avec le fédéral pour mettre sur pied un plan de remboursement.

Le conjoint de celle qui purge une peine de prison de 18 mois pour fraude et abus de confiance envers les gouvernements du Canada et du Québec a mentionné que des institutions financières ont été approchées pour obtenir une hypothèque sur la maison à Saint-Hippolyte, mais sans succès.

«Si une banque ne veut pas vous prêter sur l’équité de votre maison, c’est difficile», a-t-il dit en mentionnant que la condamnation de Mme Thibault l’empêchait d’obtenir un nouveau prêt.

L’option de vendre la maison ne semble pas envisagée pour le moment, selon Réal Cloutier . «Y’a des vautours autour», a-t-il dit en parlant de la difficulté d’obtenir un bon prix pour la résidence.

«On devrait être en mesure de rembourser», a néanmoins affirmé M. Cloutier, même si Lise Thibault doit aussi de l’argent au fisc selon lui.