/finance/opinion/columnists
Navigation

Paradis fiscaux, la Caisse et Leitao

Coup d'oeil sur cet article

Parmi ses «principales filiales», la Caisse de dépôt et placement du Québec en détient huit qui ont été «constituées» aux îles Caïmans, et ce, afin d’éviter de payer de l’impôt sur des placements étrangers.

Voici les filiales en question, accompagnées de la valeur des investissements qui y sont détenus par la Caisse.

Il y a quatre fonds de couverture (hedge funds):

  • AlphaQuest Original Ltd (138 M$)
  • CDP WTN Diversified Strategy Fund Limited (252 M$)
  • Newport Mount Royal Opportunity Fund Ltd (121 M$)
  • Solaise Systematique Fund Limited (195 M$)

Suivent ensuite quatre fonds de placement privés:

  • GSO Churchill Partners LP (de 300 à 500 M$)                                                          
  • GSO Churchill Partners II LP (de 150 à 300 M$)
  • KKR-CDP Partners LP (de 300 à 500 M$)
  • Blackstone Firestone Principal Transaction Partners (plus de 500 M$) 

Toutes ces filiales enregistrées aux îles Caïmans ont leur «établissement principal» aux États-Unis, à l’exception de CDP WTN, qui a le sien au Royaume-Uni.

Dans la catégorie des «entreprises associées» à la Caisse, on retrouve par la suite Catalina Holdings (Bermuda) LTD (de 150 à 300 M$) et Clayax Acquisition Luxembourg 1 s.à r.l. (300 à 500 M$).

DES MILLIARDS

À ces «filiales» et «entreprises associées» s’ajoutent des investissements de plusieurs milliards de dollars dans une série de fonds d’investissement enregistrés dans divers paradis fiscaux. Des exemples?

Un milliard dans Lone Star Fund (Bermuda); 500 M$ dans Cerberus CDP IC Partners LP; 100 M$ dans Apollo Credit Opportunity Fund Offshore; 100 M$ dans CVI Global Value Fund Top OFF; 202 M$ dans Aspect Diversified Fund; 233 M$ dans Autonomy Global Macro Fund; 172 M$ dans Bridgewater Pure Alpha Fund; 175 M$ dans OxAm Quant Fund; 400 M$ dans Cevian Capital II Ltd; 100 M$ dans Clayton Dubilier & Rice Fund IX LD; 156 M$ dans DSAM Long/Short Equity fund; 172 M$ dans Jefferies Structured Alpha Fund B Ltd; 228 M$ dans Laurion Capital Ltd, etc.

BÉNÉDICTION DE LEITAO

À la suite de ma chronique de samedi dernier La Caisse détient des milliards dans les paradis fiscaux, j’ai demandé au ministre des Finances, Carlos Leitao, ce qu’il pensait de l’utilisation des paradis fiscaux par la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Réponse de son bureau: «Pour répondre à votre question, la Caisse de dépôt et placement est soumise et respecte les lois fiscales du Québec et du Canada ainsi que celles de toutes les juridictions dans lesquelles elle opère. La CDPQ nous a confirmé que leurs investissements dans des juridictions étrangères ne sont pas faits à des fins d’évasion et d’évitement fiscal (sic).»

Très rassurant de voir que la Caisse, elle, a le feu vert du gouvernement Couillard pour utiliser les paradis fiscaux!