/news/transports
Navigation

Prises électriques obligatoires

Le gouvernement du Québec imposera leur installation dans les nouvelles habitations

recharge, vehicule electrique, branchement
Photos d’archives, Simon Clark Il en coûtera près de 400 $ de plus aux acheteurs de nouvelles habitations pour faire installer une prise extérieure 240 volts qui rechargera les véhicules électriques.

Coup d'oeil sur cet article

Le virage vert du gouvernement Couillard prend forme: celui-ci rendra obligatoire l’installation de prises extérieures 240 volts destinées à la recharge des autos électriques dans les nouvelles habitations, a appris Le Journal.

Cette façon de faire coûtera près de 400 $ de plus aux acheteurs de maisons unifamiliales, jumelés et condos neufs, principalement à cause de l’adaptation du panneau électrique et de l’achat du câblage.

L’objectif est de stimuler la vente de véhicules électriques en permettant l’installation facile d’une borne de recharge, qui peut coûter près de 1000 $. Au cabinet du ministre des Transports, Jacques Daoust, on confirme qu’une étude d’impact est en cours de réalisation. Le règlement serait publié d’ici la fin de l’été par la Régie du bâtiment du Québec.

Moins cher à la construction

Cette solution est bien vue par l’industrie. «C’est positif. Tant mieux si l’on en arrive à rendre les constructions neuves adaptées aux véhicules électriques. Ça coûte beaucoup moins cher de faire l’installation lorsqu’on construit le bâtiment», note François-William Simard, directeur des communications de l’Association des professionnels de la construction.

Même son de cloche chez les environnementalistes: «C’est une bonne nouvelle. Pour l’instant, l’absence de prise est un frein à l’achat d’un véhicule électrique parce que les propriétaires qui veulent installer une borne doivent passer un fil électrique de 240 volts de la boîte électrique jusqu’à l’extérieur», dit Patrick Bonin, de Greenpeace.

8000 véhicules sur la route

Cette solution peut toutefois paraître prématurée. Au 31 décembre 2015, on dénombrait seulement 8338 véhicules électriques au Québec. Mais le gouvernement y va pleins gaz et fixe un objectif de 100 000 autos électriques sur les routes d’ici 2020.

Les propriétaires de logements locatifs devront aussi mettre la main à la pâte. Selon des informations recueillies par notre Bureau parlementaire, Québec projette par ailleurs de les obliger à offrir à leurs locataires des bornes de recharge. Cela inclut tous les immeubles déjà construits.

La mesure risque de faire des mécontents, mais Québec donne une subvention de 600 $ aux particuliers pour installer les bornes.

Les véhicules électriques au Québec

Au 31 décembre 2015, il y avait 8338 véhicules électriques sur les routes

  • Montréal: 1045
  • Québec: 826
  • Laval: 416

Les plus populaires

  • Chevrolet Volt 43 %
  • Nissan Leaf 21 %
  • Tesla modèle S 10 %

Nombre de bornes de recharge publiques en service

  • 857 bornes de 240 volts
  • 34 bornes de 480 volts

En moyenne, le propriétaire d’un véhicule électrique gagne un salaire de 65 000 $ par année

(Statistiques de l’Association des véhicules électriques du Québec)