/lifestyle/hangout
Navigation

Les coups de cœur de... Léane Labrèche-Dor

Léane Labrèche-Dor
Dossier télé
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Léane Labrèche-Dor a peut-être hérité de son célèbre père son talent de comédienne, mais c’est sa personnalité unique qui la fait briller. Portant un regard critique sur divers enjeux, l’étoile montante est devenue ambassadrice des camps estivaux du Centre Père Sablon. C’est donc avec conviction qu’elle partage avec nous sa vision sur la place de la culture à Montréal. Sans plus tarder, voici les coups de cœur de la jeune artiste.

Le restaurant préféré?

Montréal Plaza
Photo Facebook
Montréal Plaza

Le Montréal Plaza. C’est une découverte récente que j’ai faite l’automne dernier. C’est un petit bijou de délices, un endroit merveilleux, tant pour ce qui touche à l’ambiance, qu’à l’expérience visuelle des lieux et des plats superbes. Que de belles soirées culinaires et plaisantes!

L’endroit où prendre un café?

Café 8 Oz
Photo Facebook
Café 8 Oz

Pour un café je dirais le 8 Oz, un endroit très lumineux, avec des experts en torréfaction vraiment sympatiques. Les propriétaires sont deux jeunes passionnés qui roulent leur bosse dans un endroit très convivial.

L’endroit où prendre un verre entre filles?

Pour un verre, selon moi, ce n’est pas important, tant qu’il y a de l’alcool! Non, mais sans blague, je suis beaucoup plus du type taverne de région que bar chic à cocktails. Cependant, entre filles et pour des cocktails, je vous dirais au LAB sur la rue Rachel.

L’activité préférée?

J’adore faire à manger et surtout essayer de nouvelles choses. Pas nécessairement des recettes, mais des techniques. J’écoute des émissions de cuisine et je me laisse inspirer. Un peu de musique, de bons produits et un verre à la main, je me lance!

L’adresse secrète la mieux ­gardée?

Je ne vous le dirai pas, sinon je devrai vous ­éliminer!

L’endroit où s’entraîner?

Centre Père Sablon
Photo Facebook
Centre Père Sablon

En été, mon endroit préféré est la rue, au soleil, pour une bonne course. Sinon, je m’entraîne au Centre Père Sablon, puisque j’y retrouve une sélection de sports variés comme la boxe, la salle d’entraînement, la natation, la gymnastique, le spinning ou le yoga. De plus, je contribue à leur mission, qui est de venir en aide aux jeunes plus démunis en les encourageant à exercer un sport à moindre coût.

L’événement culturel le plus couru?

Zone Homa
Photo Facebook
Zone Homa

Pour ma part, ce sont des spectacles de tous genres, sous toutes les formes. Je peux nommer par exemple, les créations du Festival Zone Homa, les théâtres, les shows d’humour des amis ou encore des prestations de musique émergente. Je ne me lasse pas de voir ou de découvrir les arts de la scène en général.

Si j’étais maire de Montréal, je...

Oh mon Dieu... J’essaierais de mousser la beauté culturelle de la ville. Avec un budget limité, je ferais un grand ménage de la ville pour qu’elle soit ultra propre. Je finirais les travaux des routes et je mettrais de l’art partout. Je voudrais que ma ville soit stimulante pour les yeux, autant par sa personnalité que par sa richesse culturelle.

Le plus beau souvenir de la métropole?

Mes premiers voyages en métro au cégep. Je viens de la Rive-Sud et j’étudiais à Montréal au niveau collégial. C’est en me familia­risant avec le métro que je sentais que je ­devenais­ une adulte et une Montréalaise!

Que possède Montréal que les autres villes n’ont pas?

Montréal possède tout pour être une ville formidable. Sur ce, ce qu’on a le plus, c’est le don de ne pas se mettre de l’avant ou de ne pas briller comme on le devrait. La diversité culturelle, artistique, culinaire et architecturale est selon moi à la hauteur des autres grandes métropoles du monde. On devrait en être fiers, l’entretenir et la faire éclore ­davantage.

Un mot pour décrire ­Montréal?

Possibilité. À mes yeux, tout est possible ici. Le bon comme le mauvais. Pour ma part, j’y vis énormément de bon et j’y suis très ­heureuse. Et c’est par amour pour ma ville que je suis exigeante envers elle. Rendons-la formidable!