/24m/city
Navigation

Pistes cyclables tracées sur des déchets

Coup d'oeil sur cet article

Après des lignes tracées sur du gravier dans des rues pas encore nettoyées et après des lignes peinturées en zigzag, les cols bleus marquent maintenant des lignes de bandes cyclables sur des déchets qui traînent dans la rue.

Sur la rue de Bullion, entre les avenues du Mont-Royal et Laurier, sur le Plateau-Mont-Royal, quelques déchets écrasés ont été peints en même temps que les lignes de la piste cyclable. Dimanche matin, lors du passage du 24 Heures, des gobelets de café en carton, une vieille chaussette, une boîte de carton, une canette de bière et d'autres déchets étaient peints en blanc.

Le 24 Heures rapportait mardi dernier que des lignes ont été peinturées sur du gravier, avant le nettoyage printanier des rues, ce qui faisait en sorte qu'elles s'effaçaient rapidement. De plus, le Journal de Montréal indiquait jeudi que certaines portions des pistes cyclables étaient tracées en zigzag.

Cols bleus à former

Rappelons que ce sont les cols bleus de Rosemont-la-Petite-Patrie (RPP) qui sont responsables du marquage pour neuf arrondissements à Montréal.

Vendredi, RPP affirmait par voie de communiqué qu’environ 1 % des 188 km de pistes cyclables déjà tracés devra être refait. Ça ne devrait prendre que quelques jours.

«Si les travaux à certains endroits ne rencontraient pas les standards de qualité habituels, il convient de rappeler le défi technique que représente l'utilisation de la machinerie sur une chaussée déficiente», indique-t-on.

Réagissant à l'article du Journal de Montréal sur les bandes cyclables croches, Jean-Pierre Lauzon, du syndicat des cols bleus, affirmait vendredi que le travail n’avait pas été bâclé, mais plutôt que les mauvaises conditions de la route ne leur permettaient pas d’accomplir leur travail correctement et de tracer droit.

En fin de journée dimanche, le syndicat n’avait toutefois pas rendu les appels du 24 Heures pour commenter les lignes peintes sur des déchets.

Selon l’arrondissement de RPP, une formation sera bientôt offerte aux cols bleus responsables du traçage pour qu’ils tracent des lignes plus droites même lorsque la rue est en mauvais état.

Cyclistes mécontents

Publiées sur les réseaux sociaux, des photos des déchets peints sur les bandes cyclables ont été commentées par de nombreux cyclistes mécontents.

Même si certains blâmaient les services de nettoyage des rues plutôt que le travail des cols bleus, la plupart s’en prenaient au manque de minutie de ces derniers.

«Personne n’accepterait une job comme ça chez lui, mais dans notre ville, c’est ben correct», a indiqué Sébastien Carillo.

Travail bâclé dans plusieurs arrondissements

  • Lundi: lignes qui s’effacent parce qu’elles sont peintes sur le gravier des rues non nettoyées - Rosemont-Petite-Patrie, Plateau-Mont-Royal, Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce
  • Jeudi: Lignes irrégulières - RPP, Ahuntsic, Plateau-Mont-Royal
  • Dimanche: déchets peints sur les bandes cyclables - Plateau-Mont-Royal