/news/health
Navigation

Barrette ordonnera aux médecins de famille à travailler les fins de semaine

periode des questions
Simon Clark/Agence QMI Le ministre de la Santé Gaétan Barrette.

Coup d'oeil sur cet article

En plus d'ordonner aux médecins de famille de travailler pendant les week-ends, Gaétan Barrette leur assignera des territoires où pratiquer la médecine.

«Ce n'est plus au citoyen à s'adapter au système de santé, c'est au système de s'adapter aux besoins des citoyens, a déclaré le ministre de la Santé, mardi matin, alors que reprenait l'étude des crédits de son ministère. Les médecins ne sont pas contents, mais c'est ça que la population veut», a précisé Gaétan Barrette.

Le ministre a rappelé que les 50 supercliniques promises d'ici 2018 offriraient des médecins disponibles sept jours sur sept 12 heures par jour.

«Ça fait longtemps que la population s'attend à des résultats tangibles. Nous voulons donner de l'espoir à la population (...) Les urgences débordent, l'augmentation de l'accès doit se faire à l'extérieur de l'hôpital.»

La mise en place de supercliniques est un pas dans la bonne direction, estime le directeur général du Regroupement provincial des comités des usagers (RPCU), Pierre Blain.

«On va sortir 1 million de personnes des urgences. C'est toujours cela qu'on a préconisé et c'est ce qui se fait en Ontario. Pour la première fois, on va pouvoir prendre des rendez-vous à partir d'un système national et magasiner notre place», souligne M. Blain.

Il déplore cependant que ces projets de supercliniques n'intègrent pas suffisamment les infirmières cliniciennes spécialisées.

Par ailleurs, à la députée libérale Véronyque Tremblay qui se plaint de n'avoir qu'un seul groupe de médecine familiale dans sa circonscription, Gaétan Barrette a rappelé que l'époque où les médecins choisissent où travailler dans une ville tire à sa fin. «On est en train de dire aux finisssants en médecine vous ne pouvez plus aller n'importe où, à Québec on a besoin de médecins dans la basse-ville et dans le secteur nord.»

L'objectif du ministre est d'atteindre la cible de 85% de la population prise en charge par les médecins da famille d'ici 2020. Le réseau est présentement à 71%. Faire défaut d'atteindre la cible mènera à une pénalité financière pouvant atteindre 30% en vertu de la loi 20, a rappelé le ministre.

- Avec la collaboration de Johanne Roy

Supercliniques projetées à Québec

  • Clinique médicale Val-Bélair
  • Centre médical de Charlesbourg
  • Clinique médicaledes Promenades Beauport
  • Clinique médicale Giffard
  • Clinique médicale Le Mesnil
  • Clinique Pro-Active Santé  (Saint-Roch)
  • Clinique médicale Pierre-Bertrand
  • La Cité médicale (Sainte-Foy)
  • Clinique médicale Saint-Louis