/misc
Navigation

Pourquoi SAGIR coûtera 1,2 G$ et pas 570 M$

Bordel SAGIR
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Réagissant à notre reportage, le nouveau président du Conseil du trésor, Carlos Leitao, a martelé mercredi que le projet SAGIR allait coûter 570 M$ et pas 1,2 G$.

Les partis d’opposition ont posé des questions simples. Le coût sera de 570 M$ ou 1,2 G$ ?

« Question simple, réponse très simple, c’est 570 M$, point à la ligne !», a-t-il répondu.

Voici, à l’aide documents fournis par le gouvernement, comment notre Bureau d’enquête en est donc arrivé au coût de 1,2 G$.

  • Coûts non récurrents qu’on arrondit à 570 M$
  • Coûts récurrents, entre 2006 et 2016 : 525 M$. Au total, on est rendu à 1,095 G$
  • Le projet GIRES, l’ancêtre de SAGIR, a été abandonné au début des années 2000. Une partie a été récupérée dans SAGIR, mais 134,7 M$ se sont envolés en fumée. On est donc rendu à 1,232 G$.
  • SAGIR repose sur un progiciel Oracle, dont la version doit être remplacé. Cette opération va coûter près de 50 M$. Ce montant n’est pas confirmé par le gouvernement qui ne cache toutefois pas que cette mise à niveau coûtera plusieurs millions $. C’est une source de notre Bureau d’enquête qui nous a communiqué le montant de 50 M$.

Au total, on est rendu à 1,282 G$  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.