/news/politics
Navigation

[VIDÉO] «Shut up!»: le ministre Leitao sort de ses gonds au Salon bleu

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre Carlos Leitao est sorti de ses gonds en lançant un «shut up» (ferme-la) colérique en plein Salon bleu mercredi alors qu’il répondait aux questions sur les coûts du projet informatique SAGIR.

À LIRE AUSSI: Le projet SAGIR expliqué en détails

Selon les chiffres fournis par son propre gouvernement, le projet coûtera au total 1,2 G$, mais M. Leitao préfère marteler que le coût sera 570 M$.

Notre Bureau d’enquête a révélé mercredi matin que 710 M$ en frais connexes n’avaient pas été inclus dans le coût de 570 M$ annoncé il y a quelques jours.

Soulignons que SAGIR, dans sa mouture originale, devait se terminer en 2002 pour 83 M$. Mais M. Leitao juge que «SAGIR n’est pas un fiasco financier», a-t-il affirmé, mercredi, ajoutant qu’il s’agit d’un système «complexe».

« Vos gueules »

«Est-ce que le ministre nous confirme que le coût final pour fermer le dossier SAGIR sera de 570 M$ ou 1,2 G$?» a demandé le député du Parti québécois Guy Leclair au nouveau président du Conseil du trésor, M. Leitao.

«C’est 570 M$, point à la ligne!» a répliqué M. Leitao avant de s’écrier «shut up» devant les murmures à micro fermé de l’Opposition, en particulier de Bernard Drainville. Le ministre s’est excusé pour ses gros mots en après-midi.

Le PQ s’est amusé à dénoncer non seulement le propos, mais la langue choisie. «Capsule linguistique pour Carlos Leitao pour sa prochaine colère. En français, on peut dire: “vos gueules”», a écrit Jean-François Lisée sur Twitter.

Au passage, lors de la période de questions, M. Leitao a aussi écorché la crédibilité de notre reportage, parlant d’un journal «qui s’autoproclame bureau d’enquête». Au lieu de citer des «articles de journaux», le ministre a dit faire beaucoup plus confiance au Centre des services partagés, organisme responsable de SAGIR, pour fournir les bons chiffres.

Or, c’est justement le Centre des services partagés qui nous a fourni tous les chiffres qui confirment que le projet SAGIR coûtera au moins 1,2 G$ en incluant tous les frais connexes.

Leitao, l’encanteur

Le député de la CAQ Éric Caire a ironisé en rappelant au gouvernement que SAGIR n’était «pas un verbe du deuxième groupe, mais un projet informatique».

«Est-ce qu’il (Carlos Leitao) peut [...] dire que le coût est de 1,2 G$», a lancé le député Caire.

«Pourquoi pas 10 G$ tant qu’à y être [...] 15, qui dit mieux? 20, allons-y», a réagi M. Leitao, jouant le rôle d’encanteur, pour «illustrer les propos déplacés» des partis d’opposition, a-t-il dit.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.