/opinion/columnists
Navigation

Un grand absent

Coup d'oeil sur cet article

La commande de Delta Airlines à Bombardier, estimée à 5,6 G$, est certes une très bonne nouvelle pour l’économie québécoise. Réjouissons-nous.

Mais, une fois de plus, nous avons socialisé les risques et les profits iront dans les poches des actionnaires, à commencer par les hauts dirigeants de l’entreprise.

Le collègue Michel Girard de la section Argent a bien expliqué à nouveau jeudi dans sa chronique la mécanique boursière des options et des droits de souscription utilisée par ceux-ci.

Le gouvernement du Québec a injecté 1,3 G$ dans le programme de la C Series. La Caisse de dépôt et placement a été plus judicieuse en mettant 2 G$ dans Bombardier Transport.

La valeur de l’action remonte depuis quelques semaines. Les dirigeants, dont les membres de la famille Beaudoin-Bombardier s’engraisseront encore plus, en s’étant appuyés sur les fonds publics.

Tant mieux

Les chefs du PQ et de la CAQ, Pierre Karl Péladeau et François Legault, ont rappelé avec justesse hier que le gouvernement Couillard aurait dû au moins investir dans la maison-mère plutôt que dans un seul programme, exiger le maintien d’un plancher d’emplois au Québec et des garanties financières sur l’ensemble de l’entreprise plutôt que d’y aller d’un investissement à risque dans la C Series.

Le dossier était mal ficelé, mais les choses ont bien tourné pour le gouvernement. Tant mieux.

Où était le gouvernement Trudeau ?

Il y avait un grand absent jeudi à la conférence de presse Bombardier-Delta, à Mirabel: un représentant du gouvernement Trudeau.

La première question posée en anglais à la direction portait sur la pertinence encore que l’ensemble des Canadiens souscrive à travers le gouvernement fédéral dans Bombardier.

La seule excuse qui restera à celui-ci pour être resté sur le tarmac serait l’exigence de changements majeurs nécessaires dans la gouvernance de l’entreprise.

Le gouvernement Trudeau aura encore plus de difficulté à justifier à travers le Canada une participation fédérale.

Justin a raté l’avion.