/sports/others
Navigation

Un avenir prometteur

Le triathlonien Xavier Grenier-Talavéra figure parmi les espoirs olympiques canadiens pour les Jeux olympiques de Rio.
Photo courtoisie Le triathlonien Xavier Grenier-Talavéra figure parmi les espoirs olympiques canadiens pour les Jeux olympiques de Rio.

Coup d'oeil sur cet article

Notre 23e finaliste de la 10e édition du programme Bourses d’études jeunes athlètes du Journal de Montréal, Journal de Québec et RBC pratique non pas un seul sport, mais bel et bien trois disciplines tout aussi exigeantes les unes que les autres. Voici le portrait du triathlonien Xavier Grenier-Talavéra.

1. D’où vient ta passion pour le triathlon?

J’ai commencé à pratiquer le triathlon tout à fait par hasard quand j’étais jeune. En fait, c’est un ami de mon père qui lui a suggéré de me faire essayer le triathlon, un nouveau sport dans la région, avec le club de Tri-O-Lacs. J’ai eu la piqûre instantanément! Par la suite, la passion s’est développée tout au long de mon cheminement, durant lequel j’ai parcouru le Québec pour participer à des compétitions. J’ai donc gravi les échelons un à un jusqu’à ce que je réalise, après ma dernière année chez les juniors, que j’avais la possibilité de continuer dans cette discipline et que j’en avais vraiment envie!

2. Quelles sont les qualités que tu as développées par la pratique de ton sport?

La pratique du triathlon m’a permis de développer plusieurs qualités telles que la persévérance, l’assiduité, la ponctualité, l’humilité et la patience. Toutes ces qualités se répercutent immanquablement dans les autres sphères de ma vie. Par exemple, l’humilité me permet souvent d’améliorer une idée ou un produit en mettant de côté mon ego, alors que la ponctualité montre aux autres qu’on les respecte.

3. Quel est le plus grand défi sportif que tu as relevé à ce jour?

C’est sans doute lorsque j’ai subi ma première blessure à vie, à l’âge de 16 ans. Cela m’a obligé à me priver de mon sport durant plus d’une saison et ce fut un moment très difficile à traverser. Malgré tout, j’ai réussi à passer à travers cette pénible expérience en me remettant sur pied, plus motivé que jamais!

4. Quelles sont tes prochaines compétitions?

En septembre prochain, j’espère monter sur le podium lors des Championnats du monde U23 qui se dérouleront au Mexique. J’aimerais également acquérir une certaine expérience et terminer parmi le top 20 lors de ma participation à quelques courses de la Série Mondiale WTS.

5. Quel est l’équipement requis pour pratiquer le triathlon?

Pour la portion natation, il faut des lunettes, un casque de bain et un maillot. Pour la portion vélo, j’ai besoin d’un vélo, de roues de courses et d’entraînement, et d’un casque. Finalement, en course à pied, il faut des chaussures de course et d’entraînement.

6. Pourquoi as-tu choisi d’étudier au programme de commerce?

Durant ma dernière session de cégep, j’ai étudié en finances personnelles. J’ai tellement aimé ce cours que j’ai décidé de me diriger vers cette branche.

7. Quels sont tes trucs pour arriver à concilier les études et le sport?

Tout est dans le mot «organisation»! Je planifie mes journées selon les tâches que j’ai à accomplir et je m’accorde un peu de temps de repos afin d’éviter la perte de motivation et de concentration. Je me préoccupe également de la qualité de mon sommeil.

8. Quels sont tes plus grands défis sur le plan scolaire?

Parmi les plus grands défis que je dois relever: gérer la fatigue et terminer mes études tout en performant sur la scène mondiale en triathlon. Cela demande une organisation à toute épreuve.

9. As-tu du temps pour t’impliquer dans ta communauté?

Pour moi, c’est important. Lorsque mon emploi du temps me le permet, je donne des conférences afin d’inspirer les jeunes à se dépasser et à apprécier l’exercice physique.

10. Quelle est ta matière préférée?

Bien que j’étudie dans un programme de comptabilité, j’adore l’histoire! C’est intéressant d’apprendre sur notre passé.

Xavier Grenier-Talavéra

  • Âge : 21 ans
  • Sport : triathlon, sprint et olympique
  • Classification : élite
  • Établissement scolaire : Université Concordia
  • Moyenne : 4,0/4,3
  • Programme d’études : Programme de commerce, majeure en comptabilité
  • Objectif sportif : terminer parmi le top 5 lors des Championnats du monde U23 en septembre prochain, au Mexique.

3 performances remarquables

2016

Championnat panaméricain ITU

Niveau : international

Résultat : 1re position en distance sprint


2016

Coupe panaméricaine ITU

Niveau : international

Résultat : 2e position


2016

Championnat nord-américain ITU de relais

Niveau : international

Résultat : 2e position

Questions en rafale

Un athlète qui m’inspire

Simon Whitfield, Jan Frodeno et Javier Gomez.

Un autre sport que j’aurais aimé pratiquer

Même si je suis un peu petit, j’aurais vraiment aimé jouer au volleyball.

Un rituel avant une compétition

Je mange un souper copieux la veille de la course.