/news/currentevents
Navigation

Agressions sexuelles: les Québécois comme les Canadiens croient les victimes

Coup d'oeil sur cet article

TORONTO |  Près de 80 % des Québécois ont tendance à croire que les personnes qui rapportent une agression sexuelle disent la vérité, indique un sondage publié lundi.

Réalisé par la firme Angus Reid pour le compte de la Fondation canadienne des femmes, ce sondage souligne également qu’au pays, le pourcentage reste élevé (67 %), quoiqu’un peu moindre qu’au Québec.

De plus, les femmes (75 %) croient plus que les hommes (59 %) les allégations d'agressions sexuelles au Canada.

«Il est encourageant de voir que les Canadiens croient la majorité des allégations d’agression sexuelle», a déclaré Anuradha Dugal, directrice des Programmes de prévention de la violence à la Fondation canadienne des femmes, dans un communiqué.

Mme Dugal rappelle que dans «la crédibilité des femmes qui témoignent [d’agressions sexuelles] a été mise en doute dans de nombreuses affaires très médiatisées».

Le sondage souligne que seulement 1 % des Canadiens estiment que la majorité des allégations d’agression sexuelle sont fausses, et environ 7 % croient qu’elles sont exagérées. En outre, le quart des répondants ne savent pas quoi penser.

La question épineuse du responsable de l’agression sexuelle est également abordée dans l’étude. Ainsi, près de73 % des Canadiens imputent la responsabilité à l’agresseur, tandis que seuls 2 % d’entre eux blâment la victime.

«L’agression sexuelle est un problème important au Canada et nous devons en faire plus pour mettre fin à la violence contre les femmes. Il s’agit d’abord de traiter l’agression sexuelle comme une infraction grave et de s’assurer que les victimes reçoivent le soutien dont elles ont besoin pour témoigner», a ajouté Mme Dugal.

Le sondage a été réalisé, les 13 et 14 avril, auprès de 1507 Canadiens adultes.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.