/finance/business
Navigation

Labatt diversifie sa production à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - La Brasserie Labatt veut tirer profit de la croissance du marché des boissons prêtes à boire en investissant 24 millions $ dans une nouvelle ligne de production à son usine montréalaise.

La brasserie établie dans l’arrondissement de LaSalle a lancé lundi la production de boissons aromatisées à base de malt, dont les «Ritas» de Bud Lime, de même que l'ensemble des marques des produits prêts à boire Palm Bay à base de vodka. Ces produits Palm Bay devraient être en vente au Québec dès cette semaine.

Selon Labatt, le segment des boissons prêtes à boire est en croissance rapide.

«La production locale permettra à Labatt de mieux répondre à la demande des consommateurs tant au Québec qu'au sein d'autres marchés canadiens», a indiqué la société.

L’investissement s’ajoute aux 29 millions $ injectés dans les installations montréalaises au cours des trois dernières années pour des équipements d’emballage et accroître la capacité de traitement.

Fondée à London en Ontario en 1847, la Brasserie Labatt fait partie du géant mondial Anheuser-Busch InBev, dont le siège social est établi à Leuven, en Belgique.