/finance/news
Navigation

Le fardeau fiscal du Québec est le plus élevé au Canada

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – C’est au Québec que les particuliers et les entreprises paient le plus d’impôt au Canada, selon un rapport déposé lundi par le Conference Board du Canada.

Dans toutes les principales fourchettes de revenus au pays, les charges fiscales des particuliers sont supérieures au Québec et les taxes de vente ajoutent à ce fardeau.

Il en va de même pour les entreprises, selon les chiffres évalués par le Conference Board.

«Les impôts relativement élevés sur les bénéfices des sociétés et sur la masse salariale contribuent au lourd fardeau imposé aux entreprises québécoises», explique Julie Adès, économiste principale, fondant son analyse sur des données allant jusqu’à 2011, pour les entreprises, et jusqu’à 2012, pour les particuliers.

Si, en revanche, le taux d’imposition des bénéfices des sociétés est relativement concurrentiel au Québec, il ne représente qu’une partie du fardeau fiscal des entreprises. Le rapport avance que les prélèvements sur la masse salariale, versés par les employeurs, sont en grande partie responsables de l’écart qui persiste entre les entreprises québécoises et les autres compagnies canadiennes.

Pas de jugement de valeur

Les auteurs de l’étude précisent que ces constats sur le poids fiscal ne poseraient aucun jugement de valeur sur le bien fondé de la fiscalité du Québec. En outre, ceux-ci notent que l’étude ne tient pas compte de la qualité des services collectifs accessibles et n'évalue pas la pertinence des sommes prélevées auprès des entreprises et des contribuables pour financer le modèle québécois.

«Il est bon de noter que les Québécois profitent de services publics qui ne sont offerts nulle part ailleurs au Canada, comme un programme universel pour la garde d'enfants et des frais de scolarité très bas pour les résidents du Québec», souligne le Conference Board.

Ce rapport a été produit pour le Centre d'analyse des impôts, des incitatifs fiscaux et de la compétitivité (CAIIFC).

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.