/finance/business
Navigation

Le centre de données de Vidéotron entrera en service en juillet

Les travaux de construction progressent rapidement

GEN-VISITE DE CHANTIER 4DEGRÉS
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean Le président de Vidéotron Service Affaires, Jean Novak, a effectué une visite au nouveau centre de données de Vidéotron.

Coup d'oeil sur cet article

Vidéotron pourra commencer à héberger les données de ses premiers clients dès juillet à son nouveau centre de données de Montréal, alors que les travaux de construction progressent rapidement et selon les échéanciers prévus.

Les travaux du centre d’une superficie de 4000 mètres carrés situé dans le Technoparc Montréal de l’arrondissement Saint-Laurent sont tellement avancés que le président de Vidéotron Service Affaires, Jean Novak, fait visiter les installations à des clients potentiels.

Les installations de 40 millions $ abritent déjà les équipements lourds et les 300 travailleurs toujours sur le chantier s’affairent principalement à la finition.

Avec cette installation à la fine pointe de la technologie, Vidéotron vise tous les marchés qui ont besoin de services sécurisés d’hébergement de données, de la PME à la grande entreprise, des secteurs privé ou public.

«Avec l’infonuagique (cloud) et le commerce en ligne qui vont en progression, tant les petites entreprises que les grandes peuvent avoir besoin de solutions d’hébergement», explique M. Novak.

Vidéotron compte déjà sur un bon bassin de clients potentiels à Montréal même, puisque près de la moitié des quelque 120 000 entreprises clientes du Service affaires sont établies dans la région de la métropole.

Service de Redondance

«La proximité du centre est importante, parce qu’on parle d’un niveau de très, très haute performance. Nos clients reliés par des routes de fibre optique permettent la plus haute rapidité au niveau des télécoms», dit M. Novak.

Une bonne partie de la clientèle appréciera aussi la possibilité d’avoir accès à leurs serveurs et de bénéficier du service de redondance qu’offre Vidéotron, alors que les données stockées à Montréal pourront aussi être hébergées à l’autre centre d’hébergement de Vidéotron situé à Québec, le centre 4Degrés, et vice-versa.

Grâce à cette connectivité, Vidéotron sera le seul fournisseur au Québec en mesure d’offrir une redondance intraprovinciale certifiée Tier III.

L’entreprise n’écarte pas non plus la possibilité d’accueillir des entreprises de l’extérieur du Québec et même des États-Unis, quoiqu’il ne s’agit pas de leur première clientèle cible.

Une fois construit, le nouveau centre donnera du travail à 15 personnes.

Sa capacité disponible de charge sera de 16 mégawatts.