/sports/hockey/canadien
Navigation

Le Canadien devrait-il tenter de mettre la main sur Alexander Radulov?

Alexander Radulov alors qu'il portait les couleurs des Predators de Nashville dans la LNH.
Photo Getty Images/AFP Alexander Radulov alors qu'il portait les couleurs des Predators de Nashville dans la LNH.

Coup d'oeil sur cet article

La nouvelle est tombée le 29 avril dernier. L’attaquant Alexander Radulov a pris la décision de quitter la KHL pour tenter un retour dans la Ligue nationale de hockey.

De nombreuses équipes devraient être intéressées par les services du joueur talentueux au caractère bouillant. Sa réputation de fêtard pourrait toutefois effrayer certaines formations qui ne seraient pas en mesure de vivre avec les escapades nocturnes de l’athlète de 30 ans.

En 154 matchs dans la LNH avec les Predators de Nashville, Radulov a récolté 102 points, dont 47 buts. Il a toutefois connu beaucoup de succès dans la KHL avec une récolte de 492 points en seulement 391 rencontres.

Où ira-t-il?

En voilà une bonne question. On dit que l’Avalanche du Colorado serait une équipe de choix pour Radulov. Après tout, Patrick Roy a dirigé le Russe dans les rangs juniors avec les Remparts de Québec. Ils ont d’ailleurs remporté la coupe Memorial ensemble en 2006.

Il y a également les Maple Leafs de Toronto et les Red Wings de Detroit qui ont manifesté un intérêt.

Radulov a fait savoir dans une entrevue qu’il aimerait bien se joindre aux Capitals de Washington. Il retrouverait ainsi ses compatriotes Alex Ovechkin et Evgeny Kuznetsov ainsi que son ancien entraîneur-chef avec les Predators, Barry Trotz.

Et le Canadien?

Toujours à la recherche de joueurs capables de s’aligner au sein des deux premiers trios, le Canadien pourrait se tourner vers le Russe et lui offrir un contrat.

Après tout, il est un joueur très talentueux qui donnerait un sérieux coup de main au groupe d’attaquants du CH, qui manque cruellement d’attaquants qui peuvent jouer dans le top 6.

Voici d'ailleurs un aperçu de la formation du CH avec Radulov dans son alignement:

Pacioretty - Galchenyuk - Radulov

Carr/Andrighetto/Hudon - Plekanec - Gallagher

Desharnais - Eller - Byron/McCarron

Danault/Lessio - Mitchell - Flynn

Matteau/De La Rose

Cette signature ne viendrait toutefois pas sans risques.

Radulov et Michel Therrien feraient-ils bon ménage? L’entraîneur-chef du Canadien a la mèche courte lorsque vient le temps de diriger des joueurs talentueux qui peuvent toutefois être vulnérables en défensive.

Aussi, ses frasques à l’extérieur de la glace, s’il devait y en avoir, prendraient des proportions immenses à Montréal en raison de la couverture médiatique étroite de l’équipe.

Marc Bergevin est-il prêt à sortir le chéquier et accorder un contrat substantiel à ce type de joueur et d’individu? On devrait avoir la réponse sous peu.