/lifestyle/food
Navigation

Sincérité et authenticité

Resto de la semaine - Petite Maison
Photo Le Journal de Montréal, Thierry Daraize

Coup d'oeil sur cet article

La Petite Maison de Danny St-Pierre est une belle adresse. Je suis séduit par le style, par la démarche et par la modestie de ce chef qui aurait facilement pu choisir une autre voie et recevoir aujourd’hui les dividendes aisés d’un parcours et d’une réputation enviables.

Au lieu de cela, il est dans l’action­­, il se met en danger avec humilité et savoir-faire afin d’offrir­­ à une clientèle, heureuse et conquise, de jolis petits moments de bonheur gourmand.

Le tout, avec sincérité et authenticité­­.

Resto de la semaine - Petite Maison
Photo Le Journal de Montréal, Thierry Daraize

Style de restaurant

La Petite Maison d’un chef qui vous reçoit avec bonheur. Les prix sont vraiment doux, permettant ainsi d’y retourner souvent. Comme à la maison, lorsqu’on se sent en confiance, pris en charge, entouré de bonnes intentions. C’est généreux et savoureux!

Décor

Restaurant en sous-sol, où il y a rarement eu de réussite dans le monde de la restauration montréalaise. À quelques exceptions près, évidemment, mais dans l’ensemble, c’est quand même rare. Je me souviens, entre autres­­, du défunt La Rapière, qui avait un grand succès. De petites pièces, donc, des murs de pierre, c’est simple et très chaleureux.

Ambiance

Il y avait, le soir de ma visite, une ambiance très festive. Beaucoup de bruit, notamment parce qu’un groupe, dans la petite salle du fond du restaurant, fêtait fort pour un anniversaire. Mais globalement­­, c’est assez bruyant partout. Étonnamment, j’ai bien aimé ça, la joie de vivre était palpable­­ et très agréable.

Clientèle

Du monde, du monde et du monde! Vous ne pourrez pas dire que vous ne le saviez pas. Danny St-Pierre est toujours présent et le monde veut le voir. Résultat? Réservation obligatoire!

Le repas

Courge butternut rôtie, labneh à la limette: la courge est parfaitement cuite et assaisonnée, l’assemblage avec le labneh est magnifique. On se régale vraiment!

Tartinade de betterave à la grenade: dans l’esprit d’un tartare, c’est savoureux, simple et bien fait. Encore une fois, les assaisonnements sont justes dans cette rafraîchissante réalisation.

Frites de polenta, sauce bolognaise: les grosses frites de polenta sont vraiment incroyables, nous avons été moins séduits par la sauce qui, cette fois-ci, était trop parfumée d’épices... cumin, cannelle... Genre cinq épices, mais trop imposant. Pas trop italien­­, finalement.

Boudin noir, ketchup de pomme: un incontournable! Toujours aussi bon, le boudin de Danny St Pierre!

Jambon braisé, carbonara: un plat vraiment réconfortant et très savoureux. On se régale encore. Le piège de ce plat, surtout, et le chef ne tombe pas dedans, c’est l’excès de sel dans ce genre de réalisation. Cuisson et assaisonnement parfaits. Ça fond en bouche. Bravo!

Thon saisi, purée de carotte à l’orange: un joli et bon plat estival.

Macreuse de bœuf braisé à l’ancienne: la texture est fondante, peut-être un peu trop. Mais bon, c’est quand même le style de cette réalisation de viande braisée et la macreuse est parfaite pour cette préparation de cuisson lente.

Torta choco/noisette, caramel au beurre salé: riche, vraiment bien fait. Le caramel est très bon.

Passion flakie aux framboises: un délice que je vous recommande vivement.

Le service

Tellement gentil, serviable! Le bonheur est contagieux, je le vois sur le visage des clients et de l’équipe de la Petite Maison. Ce sont de petits moments heureux, simples, mais vrais.

Carte des vins

Le restaurant est encore bien jeune, alors donnons la chance au coureur afin que les propositions, au verre surtout, soient plus séduisantes.

PETITE MAISON

★★★★

Coup de toque

La Petite Maison sera dans mon carnet gourmand et dans le vôtre rapidement, j’en suis convaincu.

Coup de torchon

Je crains que cela devienne un beau problème pour le chef Danny St-Pierre... Obtenir de la place sera de plus en plus compliqué! Je sais déjà que les brunchs du dimanche­­ sont très achalandés. Reportez-vous donc sur celui du samedi. Restaurant ouvert du jeudi au dimanche.

Combien ça coûte ?

30 $ pour une entrée et un plat, ajouter 6 $ pour un délicieux dessert. Rarement vu autant de qualité, de générosité et de plaisir pour un prix si modeste. Bravo!

L’adresse

PETITE MAISON

5589, avenue du Parc, Montréal

514 303-1900

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.