/sports/soccer/cf-montreal
Navigation

Dur début de saison à Columbus

Impact pratique
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

COLUMBUS | Pendant que l’Impact veut freiner sa séquence de trois matchs sans victoire, le Crew de Columbus cherche encore à prendre son envol.

Le club de la capitale de l’Ohio patauge en 9e place de l’Association Est et ne compte que deux victoires en huit rencontres (2-4-2).

Mauvaise nouvelle pour Mauro Biello et ses hommes, ces deux victoires ont été acquises au MAPFRE Stadium.

Qui plus est, le Crew peine à marquer cette saison, ayant inscrit seulement sept buts, soit une moyenne inférieure à un but par match.

En panne

Signe que ça ne va pas bien pour le Crew, Kei Kamara n’a compté que trois buts en huit ­rencontres.

L’an passé, l’attaquant du Sierra Leone en avait amassé 22 en 32 parties, ajoutant huit mentions d’aide.

«On espère qu’il ne se réveillera pas, il faut le neutraliser, a souligné Mauro Biello. Il y a aussi [Federico] Higuain, [Justin] Meram et [Ethan] Finlay qui sont des joueurs clés de leur animation offensive et on a fait du bon travail contre eux quand on a joué à domicile.»

Sous-estimé

Malgré son début de saison au ralenti, ­Kamara s’attire beaucoup de respect dans le camp de l’Impact.

«Je l’ai toujours dit, c’est un attaquant sous-estimé et on ne parle pas assez de lui dans la ligue», a insisté Laurent Ciman.

«Il a d’excellentes qualités, qu’elles soient physiques, athlétiques ou techniques. Il a tout pour être un grand attaquant.»

Pour contenir un attaquant comme Kamara, il n’y a pas des tonnes de solutions. Il faut l’entourer.

«On va s’assurer d’être le plus compact possible autour de lui tout en essayant de neutraliser les services vers lui», note Bernier qui souligne le style de jeu du Crew.

«Columbus joue la possession et fait plus de pression pour tenter de te faire commettre des erreurs.»

L’arrière central Gaston Sauro (ischio-jambier), qui a sérieusement embêté Didier Drogba en ­séries l’an passé, est un cas incertain.