/opinion/columnists
Navigation

Dieudonné le mal nommé

Coup d'oeil sur cet article

Le pourfendeur des juifs, condamné en France 19 fois entre 2000 et 2015 pour haine raciale, remise en cause de l’Holocauste et autres délicatesses du même genre, souhaite présenter son spectacle au Québec la semaine prochaine.

Celui qui a été d’abord un humoriste de gauche en France où il a joui d’une certaine notoriété a basculé depuis quelque 20 ans dans la haine des juifs, reprenant à son compte des arguments qui en font un fils spirituel d’Adolf Hitler.

Lors des attentats de Bruxelles, celui qui possède son site sur YouTube s’est empressé de rire de tous ceux en Occident qui ont été plongés dans l’effroi. «Trente morts, vous vous rendez compte, mais c’est l’horreur», a-t-il lancé sur un ton ironique à ses partisans qui le suivent sur les réseaux sociaux.

L’extrême droite

Faut-il laisser un pareil énergumène entrer au Canada? En principe, ses multiples condamnations justifieraient qu’il ne soit pas le bienvenu dans le pays de la tolérance élastique.

Par contre, à part son public composé à 90 % de jeunes Maghrébins antisémites auxquels s’agglutinent des faunes de tous les extrêmes, aucun être humain digne de ce nom ne peut être attiré par Dieudonné.

Il est le chef d’une meute de jeunes admirateurs des djihadistes qui sèment la terreur dans nos contrées. En ce sens, Dieudonné est un allié objectif de Daech ou de Boko Haram.

Si ce comique sinistre réussit à mettre pied encore une fois au Québec, il faudra l’accueillir dans l’indifférence la plus glaciale. Ceux qui sont prêts à payer pour l’entendre augmenteront la liste des déstabilisateurs sociaux qui sévissent parmi nous et que les services de sécurité pourront photographier et ficher en toute liberté dans la salle où l’«artiste» se déploiera.

Dieudonné est un tueur avec les mots. Avis aux journalistes qui croiront avoir sa peau!!