/lifestyle/food
Navigation

Des lunchs futés à temps pour l’été

Au fil des quatre saisons de leur émission Cuisine futée, parents pressés, Geneviève O’Gleman et Alexandra Diaz ont développé des trucs pour éviter que les repas ne deviennent une corvée.
PHOTO ANNIE T. ROUSSEL Au fil des quatre saisons de leur émission Cuisine futée, parents pressés, Geneviève O’Gleman et Alexandra Diaz ont développé des trucs pour éviter que les repas ne deviennent une corvée.

Coup d'oeil sur cet article

L’année scolaire tire bientôt à sa fin et laissera rapidement sa place aux vacances et à la petite routine des camps de jours. En panne d’idées de boîtes à lunch ou de repas appétissants et sans chichis qui plairont à toute la famille? La nutritionniste Geneviève O’Gleman et son acolyte, l’animatrice Alexandra Diaz, arrivent à votre rescousse, armées de leurs trucs et recettes santé.

Au fil des quatre saisons de leur émission Cuisine futée, parents pressés, les deux mamans ont développé des conseils et des méthodes de travail pour éviter que les lunchs et les repas ne deviennent une corvée au quotidien, se taillant ainsi une place de choix dans les cuisines de milliers de Québécois.

De passage dans la capitale pour faire la promotion de leur second livre de recettes paru l’été dernier, Alexandra et Geneviève ont rappelé quelques-uns de leurs meilleurs outils pour mettre toutes les chances de son côté.

Les lunchs simplifiés

Se préparer pendant le weekend pour affronter la semaine avec quelques atouts cachés dans sa manche: voilà l’approche que privilégie Geneviève O'Gleman pour simplifier la planification de lunchs variés pour toute la petite famille.

Elle suggère notamment de cuisiner une viande ou un grain en grande quantité, comme des poitrines de poulet, un filet de saumon ou du riz. «Ça me donne des matières premières, des bases pour faire des sandwichs, des wraps et des salades, par exemple», indique la nutritionniste.

Alexandra Diaz décide plutôt de cuisiner pour un «ami imaginaire» de plus chaque soir. Un truc simple qui lui permet de facilement mettre en place des lunchs frais, selon elle. Cette dernière ajoute l’importance de profiter de l’arrivée de l’été pour laver la boîte à lunch et soigner la présentation des repas en ajoutant des plats ou des ustensiles colorés pour rendre l’expérience plus plaisante pour les tout-petits. Les inviter à vider leur boîte à lunch eux-mêmes est une bonne occasion de responsabiliser les enfants au gaspillage alimentaire, souligne aussi Alexandra.

« Coffre à outils »

Au fil des quatre saisons de leur émission Cuisine futée, parents pressés, Geneviève O’Gleman et Alexandra Diaz ont développé des trucs pour éviter que les repas ne deviennent une corvée.
PHOTO COURTOISIE

Des astuces semblables, on en retrouve des dizaines à travers Famille futée 2, le second livre des deux auteures qui présente 150 recettes de la deuxième et troisième saison de l’émission, en plus de 50 recettes exclusives.

Fidèle à l’approche décontractée qui a fait leur succès (le premier tome s’est écoulé à plus de 100 000 exemplaires), Alexandra et Geneviève souhaitent que ce «coffre à outils» se fraye un chemin dans la cuisine des gens et contribue à rendre la pratique moins intimidante autant pour les petits, que pour les grands.


♦ Famille futée 2 est disponible en librairie ou sur le site

 

3 conseils pour économiser

  • Il ne faut pas avoir peur d’apprivoiser les viandes plus coriaces. Bien assaisonnées et attendries par une cuisson lente, elles seront tout autant savoureuses et satisfaisantes!
  • Pourquoi ne pas repenser la conserve? Avec une petite préparation et un peu d’amour, on peut vraiment réinventer une bonne vieille boîte de thon!
  • «Cacher» des protéines végétales dans son menu permet de réduire graduellement la consommation de viande et la facture à l’épicerie (par exemple, du tofu extra ferme passera incognito dans nos boulettes de viande)!