/24m/outings
Navigation

Mille et une histoires asiatiques

Coup d'oeil sur cet article

En ce Mois du patrimoine asiatique, le Festival Accès Asie invite le public à découvrir plusieurs facettes historiques d’un continent riche en cultures et en arts. Place aux événements dansants, cinématographiques, littéraires, théâtraux dans la métropole : en voici cinq à ne pas manquer.
 

Photo courtoisie

1. Conseil spirituel : Soirée cinéma muet et musique en direct
Divers pays asiatiques sont mis à l’honneur dont le Japon cette semaine, à l’occasion de la projection ce jeudi à La Sala Rossa d’un film d’avant-garde japonais muet datant de 1926, A Page Of Madness. « C’était un film presque perdu [ndlr : pendant près d’un demi-siècle, retrouvé par le réalisateur lui-même] qui a été retouché et reconstruit, explique le directeur général et artistique d’Accès Asie, Khosro Berahmandi. On a invité trois musiciens pour livrer une prestation en direct, créée spécialement pour accompagner ce film. »
12 mai à 21h à La Sala Rossa, 10$
 

Photo courtoisie

2. Exposition « Trouvés »
Le Népal et l’Inde se retrouvent également au cœur du Festival avec l’exposition « Trouvés » à la Maison de la culture Frontenac, sur « l’usage artistique des objets trouvés ». Le volet « Vestiges d’une séparation » présente l’œuvre de  l’artiste Aanchal Malhotra, originaire de New Delhi, sur « les migrations forcées avec la partition de l’Inde en 1947 », comme l’explique le commissaire de l’exposition, Kakim Goh.  « Les grands-parents d’Aanchal ont vécu cette période, assure-t-il. Elle a réalisé des entrevues avec des réfugiés pakistanais et indiens et met de l’avant des objets emportés avec eux. » Textes et photographies témoignent notamment de ces rencontres.

Photo courtoisie

Le deuxième volet de l’exposition, « Photo Studio Népalais », présente le travail de la photographe d’origine allemande Margret Nielsen. « C’est une série de sa collection de photographies venant d’un photo studio commercial, dans une petite ville au Népal, affirme Kakim Goh. L’artiste a acheté 28 000  négatifs destinés au recyclage. » Des photographies datant des années 1940 à 1990 et riches en informations, selon le commissaire. « Les gens choisissaient leur image, ça témoigne de la façon dont ils se voyaient eux-mêmes et c’est différent par exemple du National Geographic ou de toutes les rubriques touristiques dans lesquelles on voit des photos prises à travers le regard d’Occidentaux. »
Jusqu’au 4 juin à la Maison de la culture Frontenac / Studio 1

3. Sérendipité – Rencontre entre tradition et modernité
En collaboration avec Vidéographe, le Festival Accès Asie présentera également un projet mettant à l’honneur artistes sonores et vidéastes issus de la diversité asiatique : on y découvrira les créations d’Hadi Jamali, Ivetta Kang, Nathalie Lemoine, Daïchi Saïto et Paul Tom. Le tout en musique, en compagnie du musicien Huu Bac Quach et du pianiste Guillaume Martineau.
14 mai à 15h au Montréal, arts interculturels, entrée libre

4. Compétition de danse du Moyen-Orient
Le Festival étant multidisciplinaire, place également à la danse le 19 mai à La Sala Rossa. Une compétition de danse du Moyen-Orient sera l’occasion de découvrir des performances de styles divers, en duo ou en solo. Trois professionnels jugeront les prestations et un Prix du public sera également décerné.
19 mai à 21h à La Sala Rossa, 10$ en prévente, 15$ à la porte
 

Photo courtoisie

5. Perles d’ailleurs : Golestan
La dernière semaine de mai, Perles d’ailleurs mettra à l’honneur une invitée spéciale d’origine israélienne, la danseuse et chorégraphe Miriam Peretz. « C’est une artiste de calibre international que l’on pourra découvrir le 26 mai au Club Soda accompagnée de musiciens, et le lendemain, le public pourra échanger avec elle au Gesù », souligne Khosro Berahmandi. La chorégraphe proposera également des ateliers de maître les 28 et 29 mai au Studio Caravane.
26 mai à 20h au Club Soda, 30$ - animé par Sarah Hubert de Margerie, avec le percussionniste Ziya Tabassian et les musiciens Efrén López et Bashir Faramarzi
Rencontre avec Miriam Peretz : le 27 mai de 17h à 19h à la Salle Custeau du Gesù, entrée libre


Autres événements de la programmation : accesasie.com