/entertainment/movies
Navigation

Rachid Badouri et Patrice Bélanger dans Angry Birds

Les deux artistes prêtent leur voix à autant de personnages dans le film qui prendra l’affiche le 20 mai

Patrice Bélanger et Rachid Badouri pendant le doublage des voix québécoises d’Angry Birds Le film.
Photo Pierre-Paul Poulin Patrice Bélanger et Rachid Badouri pendant le doublage des voix québécoises d’Angry Birds Le film.

Coup d'oeil sur cet article

Rachid Badouri et Patrice Bélanger prêtent leur voix à un oiseau jaune en colère et à un petit cochon vert maladroit dans le doublage québécois de la comédie d’animation Angry Birds Le film, qui s’inspire du célèbre jeu vidéo du même titre. Le Journal les a rencontrés en studio hier.

Faut-il s’étonner de voir Rachid Badouri et Patrice Bélanger faire parler des personnages d’Angry Birds Le film? Côté énergie, les deux comédiens n’ont rien à enlever aux célèbres oiseaux en colère qui ont inspiré le jeu et maintenant un film d’animation 3D produit par Sony Pictures.

«Même si j’avoue que je ne connaissais pas vraiment le jeu Angry Birds, c’est le genre de projet qu’on ne refuse pas, admet Patrice Bélanger, rencontré hier dans un studio de doublage de Montréal.

Patrice Bélanger
Photo courtoisie
Patrice Bélanger

«Je connaissais l’ampleur du phénomène et je me doutais que le film serait un gros succès. En tant que père de deux jeunes garçons, je m’imaginais déjà aller voir le film avec eux au cinéma. J’ai un peu trafiqué ma voix pour le personnage alors j’ai hâte de voir si mes gars vont me reconnaître en voyant le film!»

Le personnage qu’il fait parler, Ross, est toutefois plutôt dans le clan des cochons que dans celui des oiseaux.

«Ross est un petit cochon vert qui est plein de bonne volonté, mais qui se retrouve tout le temps à faire une gaffe, souligne l’animateur de Sucré Salé.

«Il est maladroit et malhabile, mais ô combien cocasse. En faisant le doublage de mes scènes, j’ai même dû me retenir à certains moments pour ne pas rire.»

Accroc au jeu

De son côté, Rachid Badouri avoue avoir déjà été accroc au jeu Angry Birds: «C’était rendu à un point où je perdais trop de temps avec ça, alors j’ai dû arrêter, raconte-t-il en riant.

Rachid Badouri
Photo courtoisie
Rachid Badouri

«J’ai eu quelques doutes quand j’ai appris qu’il y aurait un film Angry Birds. Mais en faisant le doublage, j’ai pu voir plusieurs extraits et je dois dire que je comprends pourquoi ils ont décidé d’en faire un film. Ils ont repris les personnages et ont construit une super belle histoire autour d’eux. Ils ont rendu les personnages vivants.»

L’humoriste admet d’ailleurs ne pas avoir eu de mal à se glisser dans la peau de son personnage de Chuck, un oiseau très pressé: «Il est baveux au bout, lance Badouri. Il me fait penser à moi à l’école primaire.

«C’est la quatrième fois que je fais du doublage et à chaque fois c’est pour des personnages d’animaux! J’ai commencé avec Au royaume désenchanté dans lequel je faisais un renard. J’ai aussi fait la voix d’un pingouin dans Les rois du surf et d’un chien dans Là-haut. Cette fois-ci, c’est un oiseau! J’espère que la prochaine fois, ce sera pour jouer un humain!»


  • Angry Birds Le film prend l’affiche la semaine prochaine (le 20 mai).